Metz: une centaine de personnes manifestent après un meeting électoral turc

13/03/2017
Lu 608 fois -   AFP

Une centaine de personnes, selon la police, ont manifesté lundi à Metz au lendemain du meeting dans cette ville de Moselle du chef de la diplomatie turque, Mevlut Cavusoglu.

"L'Autriche, l'Allemagne... ils n'ont pas accepté qu'il vienne, mais la France, oui. On est choquées", expliquent Cindy et Fetihye après que M. Cavusoglu, empêché samedi matin d'entrer aux Pays-Bas, ait pu venir dans la soirée à Metz.

"On ne comprend pas pourquoi le gouvernement français a autorisé ce meeting", renchérit Sébastien Hesse, du Front de gauche, au milieu des panneaux "stop Erdogan". Et ce "alors qu'un rapport de l'ONU vient de sortir qui dénonce l'action du gouvernement turc au Kurdistan".

Selon ce rapport, qu'Ankara a rejeté, les forces de sécurité turques auraient commis de "graves violations" des droits de l'homme dans leurs opérations contre les rebelles kurdes du sud-est de la Turquie depuis la fin du cessez-le-feu à l'été 2015.

Après le meeting de M. Cavusoglu, qui a été vivement critiqué notamment par la droite et l'extrême droite française, le gouvernement fait valoir que la réunion relevait du "régime de la liberté de réunion".

Mais pour les manifestants présents à Metz lundi, "que la France accepte, cela fait bizarre", explique un homme d'origine kurde qui préfère ne pas donner son nom.

"Moi je suis alévi. Là il y a un sunnite, un chrétien... ça, ce genre de rassemblement en Turquie, ça n'est plus possible", affirme-t-il encore.

Une partie des manifestants devait être reçue par la préfecture de la Moselle en soirée.

Signaler une erreur dans l'article
Top Actu
299 250 €
Sarrebourg - 150 m²
Maison Sarrebourg
169 000 €
Dabo - 259 m²
Maison Dabo
274 000 €
Boulay-Moselle - 166 m²
Maison Boulay-Moselle
112 875 €
Béning-lès-Saint-Avold - 112 m²
Maison Béning-lès-Saint-Avold
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension