INFO LORACTU. Un lycéen de 18 ans interpellé, suspecté d'avoir crié "Allah Akbar" dans un OHS

17/03/2017 - mis à jour le 17/03/2017
Lu 50 753 fois -   LORACTU.fr La Rédaction

L'homme suspecté de s'être introduit dans un établissement pour personnes handicapées et crié "Allah Akbar" à Flavigny-sur-Moselle près de Nancy vendredi matin est un lycéen âgé de 18 ans a appris LORACTU auprès de la gendarmerie de Meurthe-et-Moselle.

Vers 09H45, un homme "vêtu de noir" s'est introduit dans cet OHS qui accueille des personnes handicapées ou victimes de troubles du comportement et a semé la panique par son comportement. 

LIRE AUSSI. Un déséquilibré crie "Allah Akbar" dans un institut médico-éducatif près de Nancy

Un "membre du personnel encadrant" a vu ce jeune homme arriver dans l'établissement en criant "Dieu est grand" en arabe et a "tout de suite appelé les gendarmes" a-t-on appris de même source. Rapidement perdu de vue après son intrusion, à l'arrivée des militaires l'individu avait disparu. "Par principe, nous avons mis en sécurité le personnel et les résidents de ce centre dans des zones spécifiques" afin d'effectuer des recherches à l'intérieur et autour du site, selon les gendarmes qui avaient mobilisé 30 hommes et un hélicoptère "en raison de la grandeur de l'établissement".

Vers 11H30, le doute a été levé et l'individu n'a pas été retrouvé à l'intérieur de ce centre médico-éducatif qui a pu retrouver son activité normale.

L'individu a été interpellé vers 12H30 dans son lycée où il est scolarisé à Nancy "dans le calme", précise la gendarmerie de Meurthe-et-Moselle. Les motivations du jeune homme majeur sont encore inconnues à cette heure et les auditions débutent. Il a été placé en garde-à-vue pour "apologie du terrorisme", selon la gendarmerie qui précise que le lycéen était suivi pour des "troubles du comportement" dans ce même établissement de Flavigny. 

Il n'était pas armé et il revient à l'enquête de déterminer le contexte des faits qui ont beaucoup effrayé le personnel dans un "contexte particulier, au lendemain d'une fusillade dans un lycée de Grasse où un lycéen est impliqué" rappelle la gendarmerie. La piste terroriste est écartée, selon la même source qui précise que "ce jeune ne semblait pas vouloir faire du mal et agresser le personnel ou les patients".

A Flavigny, à quelques kilomètres au sud de Nancy, l'établissement de l'OHS est un institut médico-éducatif qui accueille en semi-internat et internat 200 "enfants et adolescents handicapés atteints de déficience intellectuelle", peut-on lire sur le site internet de la structure.

 

Signaler une erreur dans l'article
Top Actu
130 000 €
Vandoeuvre-lès-Nancy - 74 m²
Appartement Vandoeuvre-lès-Nancy
252 000 €
Bainville-sur-Madon - 165 m²
Maison de village Bainville-sur-Madon
135 000 €
Thionville - 97 m²
Appartement Thionville
239 200 €
Beuveille - 140 m²
Maison individuelle Beuveille
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension