En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Lorraine : la sécurité des lieux de culte renforcée après la fusillade

France - 19/03/2012 18h44
La Rédaction
Lorraine : la sécurité des lieux de culte renforcée après la fusillade
Société
Photo : LORACTU.fr
Après le drame de Toulouse survenu ce matin dans une école juive, le ministre de l'Intérieur a fait parvenir une circulaire aux Préfectures. Les lieux de cultes de confession israélite ou même musulmane sont désormais sous très haute surveillance.

Après le drame de Toulouse survenu ce matin dans une école juive, le ministre de l’Intérieur a fait parvenir une circulaire aux Préfectures. Les lieux de cultes de confession israélite ou même musulmane sont désormais sous très haute surveillance.

 

La sécurité va être renforcée autour des lieux de culte de la communauté juive et musulmane mais aussi des écoles. La circulaire du ministre de l’Intérieur Claude Guéant indique des moyens « exceptionnels engagés » autour de tous les lieux confessionnels de France.

 

7 synagogues et 35 salles de prières musulmanes en Moselle

 

Photo : DR

 

C’est également le cas en Lorraine où les quatre préfectures ont reçues des consignes claires. « Les sept synagogues de Moselle ainsi que trente-cinq salles de prières seront sous surveillance » nous indique Frédérique Poncy-Kuhn, chef du service régional et départemental de la communication Interministérielle. Selon elle les deux écoles juives ainsi qu’un collège bénéficieront également de ce dispositif. « Des rondes de police vont être faites, mais il n’y aura pas de policier devant chaque lieu de culte » indique-t-elle en prenant l’exemple d’Hayange où « il y a un office par an… ». Les patrouilles déployées pourront être visibles ou non visibles et sont variables selon l’activité de chaque endroit.

 

En Meurthe-et-Moselle, à Nancy la préfecture appliquera les mêmes consignes. « Des contacts ont été établis avec les communautés religieuses » indique Caroline Tejedo, chef du bureau de la communication. « Il y aura des patrouilles fixes à certains endroits, elles seront renforcées » précise-t-elle. Néanmoins le nombre d’agents de la force publique mobilisés n’est pas communiqué.    

 

La circulaire Guéant prend effet dès ce lundi et n’a pas de date de fin nous précisent les préfectures interrogées.  

Suggérer une correction

0 Commentaire

Envoyer
Top Actu
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension