Anis Amri, l'auteur de l'attentat de Berlin est passé par la région Grand-Est

France - 28/12/2016 11h14
Lu 27 949 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Anis Amri, l'auteur de l'attentat de Berlin est passé par la région Grand-Est
Faits Divers
L'avis de recherche a été transmis à toutes les polices européennes dont la France qui a intensifié ses contrôles aux frontières. (PHOTO: DR)

L’itinéraire fou du terroriste présumé de Berlin (Allemagne) se précise de jour en jour et laisse apparaître une grande liberté de mouvement juste après le carnage du marché de Noël qui a fait 12 morts. Anis Amri a quitté l’Allemagne pour passer par les Pays-Bas, la France puis l’Italie. 

Selon les informations de BFMTV et LCI, il serait également passé par les Pays-Bas avant de rejoindre l'Italie via la France. D'après LCI, le jeune Tunisien a rejoint Lyon en Bus depuis la gare routière de Sloterdijk, à Amsterdam. BFMTV évoque le même moyen de transport mais via la gare routière de Nimègue, une ville très proche de la frontière allemande. Il aurait rejoint Lyon à bord d'un car Flixbus, selon les deux chaînes d'information en continu.

La cavale du terroriste présumé a donc échappé aux polices allemandes mais aussi néerlandaises ou encore françaises et possiblement les services belges ou luxembourgeoises selon l’itinéraire en bus choisi par Anis Amri. Le tueur de Berlin est très probablement passé par la région Grand-Est en utilisant les grands axes avec un scénario de l’A31 très probable sur l’axe Luxembourg-Metz-Nancy-Dijon puis l’A6 via Mâcon et jusqu’à Lyon. Ce sont les axes les plus empruntés par les lignes de bus internationales du type Fliwbus ou Eurolines.

Le quotidien italien La Republicca évoque aussi un passage par Nimègue en affirmant que des cartes SIM distribuées dans cette ville dans le cadre d'une opération de promotion auraient été découvertes dans les affaires d'Anis Amri.

Pour rappel, l’attentat de Berlin s’est déroulé le lundi 19 décembre peu après 20H et le terroriste a été abattu par la police de Milan dans une gare routière située en périphérie de la ville italienne quatre jours plus tard dans la nuit de jeudi à vendredi 23 décembre. Il avait refusé de se soustraire à un contrôle d’identité et avait fait feu sur les policiers qui avaient alors riposté. Selon LCI, le terroriste présumé armé n’a pas été contrôlé une seule fois durant sa cavale sauf à Milan où elle s’est arrêtée.

- Encore de nombreuses zones d'ombre -

Les enquêteurs doivent désormais comprendre pourquoi le tueur de Berlin a choisi cet itinéraire et ce qu’il a fait quelques minutes après l’attentat du marché de Noël. Les polices européennes concernées notamment en Allemagne, en France et en Italie doivent déterminer s’il a bénéficié de complicités ou si c’est le résultat d’un projet solitaire.

Le terroriste Anis Anri avait prêté allégeance à l’Etat islamique dans une vidéo publiée par l’agence de propagande de l’organisation terroriste. Daesh (ou Etat islamique) avait revendiqué l’attentat 48 heures après le drame qui avait fait 12 morts, soit l’attentat le plus meurtrier de l’histoire moderne de l’Allemagne. 

Suggérer une correction

3Commentaires

citoyen
citoyen M. - il y a 2 mois
Signaler un abus
Retracer l'itinéraire du terroriste islamique ne sert à rien si ce n'est que montrer les failles de nos frontières dont la politique européenne en est la cause. Répondre
Urgo
Victor U. - il y a 2 mois
Signaler un abus
On est sûr d'une chose, c'est qu'il n'y repassera plus ! Quant aux deux flics italiens qui l'ont flingué, ils méritent la prime de 100000 euros, offerte par l'Allemagne. Pour une fois, c'est une chasse aux nuisibles, qui s'est révélée fructueuse. Répondre
Voir les commentaires suivants
Envoyer
Top Actu
230 000 €
Bouzonville - 134 m²
Maison Bouzonville
180 000 €
Bouzonville - 102 m²
Maison Bouzonville
72 000 €
Audun-le-Roman - 105 m²
Maison Audun-le-Roman
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension