Présidentielle: Marine Le Pen veut supprimer les régions

France - 03/01/2017 09h41
Lu 27 756 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Présidentielle: Marine Le Pen veut supprimer les régions
Politique
Marine Le Pen avec Florian Philippot et Gilbert Collard.

La candidate du Front national à la présidentielle a dit vouloir supprimer les régions françaises en cas de victoire en mai prochain. En 2015, le gouvernement avait engagé une vaste réforme territoriale pour en réduire leur nombre. Le FN avait réalisé un score inédit lors des dernières régionales.

La présidente du FN a assuré mardi 3 janvier vouloir supprimer les 13 régions métropolitaines françaises en cas de victoire à la présidentielle de mai prochain. Invitée ce matin de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, la présidente du FN et candidate à la présidentielle pour 2017 souhaite que la France soit réduite à "trois strates : la commune, le département et la nation". Marine Le Pen veut aussi que soit inscrite dans la Constitution la réduction de sièges de parlementaires - au Sénat comme à l’Assemblée - pour les ramener au nombre de 500 contre 925 aujourd’hui.

"Il y a six strates administratives aujourd’hui en France, c’est beaucoup trop (…) On nous les a vendu comme étant créateur d’économies en réalité cela a entraîné une explosion des dépenses, une dilution des responsabilités, un enchevêtrement des compétences" a-t-elle fustigé sur BFMTV-RMC. "Moi je veux revenir sur ce mille-feuille administratif en réorganisant la France autour de trois strates : les communes, les départements et la Nation" a-t-elle proposé. "Cela va faire baisser les impôts, simplifier la prise de décision, faire baisser le nombre d'élus rémunérés" a-t-elle défendu. Elle a rappelé que les communes et les départements pourraient se regrouper. 

- "Commune, département, Nation" -

Elle a également proposé la baisse du nombre de députés à 300 et le nombre de sénateurs à 200, "c’est-à-dire moins de ce que représente l’Assemblée nationale aujourd’hui" a précisé Mme Le Pen. La candidate du Front national a également annoncé qu’elle ne reviendrait pas sur la loi du non-cumul des mandats qui entre en vigueur cette année sauf pour les sénateurs car ce sont les "élus des territoires". En 2012, la candidate Marine Le Pen voulait pourtant supprimer le Sénat. Le Front national a répété durant plusieurs années que le Sénat était inutile. 

La proposition faite ce matin alors que Mme Le Pen lance sa pré-campagne présidentielle peut surprendre tant le parti comptait sur les régionales de décembre 2015 pour se rapprocher du pouvoir. Malgré des scores historiques au premier tour, le FN avait échoué à remporter des régions. Marine Le Pen s’était présentée dans les Hauts-de-France, Florian Philippot dans le Grand-Est et Marion le Pen en PACA. Le Front national s’était toutefois opposé à la fusion des régions comme dans le nord (Nord-Pas-de-Calais-Picardie) ou encore dans l’est (Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine). 

Suggérer une correction

1 Commentaire

Urgo
Victor U. - il y a 4 mois
Signaler un abus
Et pourquoi pas ? Au point où nous en sommes, ça ne changerait pas grand-chose au foutoir ambiant. Répondre
Envoyer
Top Actu
655 €
Hussigny-Godbrange - 75 m²
Appartement Hussigny-Godbrange
115 000 €
Essey-lès-Nancy - 82 m²
Appartement Essey-lès-Nancy
199 500 €
Sarreguemines - 102 m²
Maison Sarreguemines
154 000 €
Saint-Dié-des-Vosges - 167 m²
Maison Saint-Dié-des-Vosges
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension