Présidentielle: Macron, le troisième homme qui bouleverse le jeu (sondage)

France - 05/01/2017 18h09
Lu 11 422 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Présidentielle: Macron, le troisième homme qui bouleverse le jeu (sondage)
Politique
Emmanuel Macron, désormais officiellement candidat à la présidentielle de 2017. (PHOTO: FLICKR/ FRANCE STRATEGIE)

Le candidat d’En Marche Emmanuel Macron progresse dans les intentions de vote du premier tour de la présidentielle selon un sondage publié ce jeudi. Le candidat LR François Fillon et Marine Le Pen sont dans un mouchoir de poche. Le PS est très mal en point.

L’ancien ministre de l’Economie apparaît de plus en plus fort à quatre mois du premier tour de la présidentielle en avril prochain. Emmanuel Macron progresse dans les intentions de vote, selon un sondage Odoxa pour Les Echos et Radio Classique publié jeudi 5 janvier. M. Macron est ainsi crédité de 18 à 24% sans la présence de François Bayrou. Ce sont ses meilleurs scores dans un sondage publié depuis son arrivée dans le jeu présidentiel. Avec la présence du président du MoDem, M. Macron aurait plus de difficultés à convaincre au centre avec 16 à 22 % des intentions de vote tandis que le maire de Pau est donné entre 7 et 8%.

Le candidat de la droite et du centre François Fillon mis en orbite après une primaire à succès baisse dans les intentions de vote et doit lui aussi tout faire pour éliminer la possible candidature de François Bayrou. Si le président du MoDem est candidat, M. Fillon est en tête mais dangereusement au coude-à-coude avec Marine Le Pen. Avec Bayrou candidat, le candidat LR est crédité de 23 à 25% et Le Pen juste derrière de 22 à 24%. Sans la présence du centriste, le député de Paris réussit à devant plus largement le Front national avec 26 à 28% des intentions de vote contre 22 à 24% pour Mme Le Pen.

- Le PS en très mauvaise santé -

A gauche, la dynamique de Jean-Luc Mélenchon se confirme puisqu’il se positionne comme le quatrième homme de la campagne présidentielle. Le chantre de la «France insoumise» est donné dans chaque scénario devant les candidats socialistes de 13 à 14%. Le candidat du PS quel qu’il soit apparaît en difficulté. De 12 à 13% pour Manuel Valls tandis que les autres rivaux à la primaire de la gauche sont renvoyés dans les choux : Montebourg (8%), Hamon (6%) et Peillon (3%) n’offrent pas la barre symbolique des 10% au PS.

Un autre sondage publié aujourd’hui par Harris Interactive pour France Télévisions montre que Manuel Valls serait le candidat du PS en remportant largement la primaire de la gauche. Le même sondage montre toutefois une hausse de Benoit Hamon qui laisserait toutefois filer Arnaud Montebourg au second tour affronter M. Valls qui l’emporterait face à l’ancien ministre de l’Economie. 

Suggérer une correction

2Commentaires

citoyen
citoyen M. - il y a 3 mois
Signaler un abus
Allo patron ? On est mal patron… on est très mal ! Répondre
Urgo
Victor U. - il y a 3 mois
Signaler un abus
Tout ça commence à devenir barbant ! Une chose est certaine, la gauche est dans les choux. Son bilan est globalement mauvais. Ce qui permettra à la droite de gagner par défaut. Mais ne nous leurrons, elle ne fera pas non plus d'étincelles. Quant au "phénomène Macron", on attend de voir ce que ça va donner durant la campagne électorale. Peut-il être un rival dangereux pour Fillon ? Répondre
Envoyer
Top Actu
360 €
Montigny-lès-Metz - 26 m²
Appartement Montigny-lès-Metz
283 000 €
Thionville - 134 m²
Maison Thionville
349 000 €
Thionville - 132 m²
Maison Thionville
200 000 €
Forbach - 90 m²
Maison Forbach
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension