Hollande estime que Valls "n’a pas de projet" et préfère Hamon

France - 10/01/2017 17h08
Lu 10 617 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Hollande estime que Valls "n’a pas de projet" et préfère Hamon
Politique
François Hollande et Bernard Cazeneuve à l'Elysée, en janvier 2017.

Le président de la République qui a renoncé à être candidat à un second mandat s’est vu doubler par Manuel Valls qui s’est engagé tardivement dans la primaire à gauche. Selon ses proches, François Hollande n’est pas séduit par la campagne de son ancien Premier ministre.

Alors qu’il s’est engagé dans une vaste tournée de vœux en janvier – la dernière de son quinquennat et en tant que président de la République, François Hollande est retourné ce week-end sur ses terres électorales de Corrèze. Lors de ses vœux aux territoires, M. Hollande s’est confié sur son renoncement et son retrait de la campagne présidentielle. D’après plusieurs proches, il ne soutient pas Manuel Valls et préfèrerait Benoit Hamon en candidat du PS à la présidentielle à l’issue de la primaire à gauche à laquelle le chef de l’Etat ne devrait pas voter.

"Beaucoup s'interrogent sur ce que je vais faire après, se demandent où je vais aller. Vous avez la réponse. Non pas à l'Ehpad de Corrèze, mais au Paradis", a-t-il lancé, évoquant son avenir en politique tout près du chantier du futur Ephad de Corrèze, qui se trouve précisément au lieu-dit Paradis. 

"Il regrette sa vie politique, mais il ne regrette pas sa décision, inévitable" a expliqué le ministre des Finances, Michel Sapin, proche de Hollande cité par le quotidien Le Monde. "Il observe que Valls n’a pas de projet, qu’il tourne en rond. “Son projet, c’était de me virer”, c’est ce qu’il dit" explique l’un des proches cité par le même journal. D'après Le Monde, à son retour de Corrèze, il a évoqué dans des SMS à ses proches "le grand degré de défiance" des militants socialistes à l'égard de son ancien Premier ministre.

- "Il tourne en rond" -

Dans la course à la primaire, c'est Benoît Hamon qui semble avoir sa préférence, puisque le président estime qu'il a trouvé "la bonne posture", alors qu'il n'est "pas impressionné" par Arnaud Montebourg, et évoque Vincent Peillon avec mépris, à en croire son entourage. 

Le Canard Enchaîné, démenti par M. Valls, avait avancé que les deux hommes ne se parlaient plus depuis son départ de Matignon. Le chef de l’Etat n’aurait pas digéré la trahison de Manuel Valls, accusé d’avoir tout fait pour empêcher François Hollande à briguer un nouveau mandat. Lundi, Manuel Valls s’est affiché aux côtés du nouveau Premier ministre Bernard Cazeneuve lors d’une visite dans son fief à Evry. Le chef du gouvernement avait pourtant promis une neutralité dans la campagne et avait également demandé aux ministres d’être pleinement à leurs tâches.

Manuel Valls est de plus en plus en danger dans les sondages à une dizaine de jours du premier tour de la primaire. Deux sondages successifs ont donné Arnaud Montebourg gagnant au second même si M. Valls est donné en tête au premier. La percée de Benoit Hamon donné autour de 22%, à la troisième place, est également notable. 

Suggérer une correction
Top Actu
35 000 €
Forbach - 68 m²
Appartement Forbach
680 €
Sarreguemines - 90 m²
Maison Sarreguemines
400 €
Sierck-les-Bains - 70 m²
Garage - Parking Sierck-les-Bains
195 000 €
Villers-lès-Nancy - 110 m²
Maison Villers-lès-Nancy
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension