Benoit Hamon ou le bateau socialiste à la dérive

France - 17/04/2017 10h29
Lu 11 935 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Benoit Hamon ou le bateau socialiste à la dérive
Politique
Benoit Hamon lors de son arrivée au Zénith de Nancy (Meurthe-et-Moselle), mercredi 5 avril 2017..

Le candidat du PS est à la peine dans les sondages d'intention de vote en dessous de la barre des 10%. Avec seulement 7 à 8%, Benoit Hamon souffre de la dynamique de Jean-Luc Mélenchon qui l'a doublé à la vitesse d'un train fou, Affaibli, le candidat fait mine d'y croire encore. 

A cinq jours de la fin de la campagne et à sept du vote pour le premier tour d'une présidentielle de "tous les possibles", les sondages annoncent un match à quatre. Les deux favoris Marine Le Pen et Emmanuel Macron ont accusé un trou d'air ces derniers jours alors que Jean-Luc Mélenchon a émergé à des niveaux inédits. François Fillon, candidat mis en examen, fait preuve d'une ténacité étonnante et a quelque peu progressé dans les sondages.

Une campagne folle. A quelques jours du vote, les sondages promettent un match à quatre entre les deux favoris Emmanuel Macron et Marine Le Pen face aux outsiders Jean-Luc Mélenchon et François Fillon.

Selon un sondage Ipsos-Steria pour Le Monde, les intentions de vote se trouvent désormais dans un mouchoir de poche. Emmanuel Macron et Marine Le Pen (23%) sont à égalité et qualifiés pour le second tour. Mais rien n'est fait puisque Jean-Luc Mélenchon (20%) et François Fillon (19%) sont tout juste derrière et la marge d'erreur rend incertain le score potentiel des concurrents à l'Elysée. Une semaine cruciale s'ouvre pour les onze candidats où chaque minute compte pour convaincre les millions d'indécis qui feront certainement basculer le scrutin le plus fou de la Ve République. 

Cinquième homme de la campagne, Benoit Hamon plombé par des sondages alarmistes - 7-8% d'intentions de vote - fait encore mine d'y croire et laboure le terrain. Le champion de la primaire de gauche a multiplié les déplacements en banlieue - fiefs habituels des candidats socialistes - et a opéré un marathon dans le Grand-Ouest ces derniers jours qui doit le conduire mardi à Toulouse. Deux jours après Jean-Luc Mélenchon qui aspire ses voix à vitesse TGV, le canidat du PS lâché par une partie des siens tiendra un grand meeting dans la ville rose.

- Un grand rassemblement mercredi pour inverser la tendance -

Mercredi, il tentera de remplir la Place de la République à Paris pour un dernier rassemblement de campagne qu'il espère géant. Comme... Jean-Luc Mélenchon un mois plut tôt. Laissé par Manuel Valls parti rejoindre Emmanuel Macron, Hamon qui avait tendu la main au leader de la France Insoumise en faisant alliance avec les Verts se voit désormais dépassé à sa gauche par l'ancien sénateur... socialiste. Le chantre du "futur désirable" qui veut "faire battre le coeur de la France" n'a pas imprimé durant la campagne.

Seule sa proposition de revenu universel a provoqué des débats vite relegués au second place face aux ralliements de gauche à Emmanuel Macron et à la monjtée de Jena-Luc Mélenchon. La plupart des élus socialistes ne croient plus en une qualification de leur champion au second tour et pensant déjà aux législatives qui s'annoncent difficiles pour le PS. 

Suggérer une correction

0 Commentaire

Envoyer
Top Actu
154 700 €
Malzéville - 90 m²
Maison Malzéville
126 000 €
Eulmont - 90 m²
Maison Eulmont
249 000 €
Moutiers - 180 m²
Maison Moutiers
249 000 €
Saint-Privat-la-Montagne - 180 m²
Maison Saint-Privat-la-Montagne
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension