Fillon, "convaincu d'être au second tour", promet "la sécurité partout et pour tous"

France - 18/04/2017 01h24
Lu 11 978 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Fillon, "convaincu d'être au second tour", promet "la sécurité partout et pour tous"
Politique
François Fillon à Nice, lundi 18 avril 2017, lors d'un meeting à Nice dans le sud de la France.

François Fillon, candidat de la droite à l'élection présidentielle, s'est déclaré "absolument convaincu d’être au second tour, parce qu’il y a une volonté d’alternance très forte dans notre pays", lundi à Nice.

Alors que ses concurrents M. Macron et Mme Le Pen se répondaient par meetings interposés à Paris lundi après-midi, François Fillon avait choisi le sud de la France pour continuer son tour des grandes villes de France. En progression dans les sondages malgré les affaires, il a répété lors d'un meeting qu'il était persuadé d'être qualifié pour le second tour de l'élection présidentielle. 

"Je vois bien les choses. Je suis absolument convaincu d’être au second tour parce qu’il y a une volonté d’alternance très forte dans notre pays et je suis le seul à proposer une alternance sérieuse et raisonnable" a-t-il affirmé lors d'une visite de chantier avant de tenir son meeting.  "Les Français ont le choix soit avec la révolution soit avec la fausse alternance" a critiqué M. Fillon faisant là allusion à Mélenchon et Macron. "Je ne regarde pas les sondages (...) Les sondages se trompent tout le temps et vous continuez à les regarder", a-t-il dit aux journalistes alors qu'un sondage Opinionway publié lundi donne Fillon à 21% juste derrière Macron et Le Pen à 22% d'intentions de vote. 

Durant son meeting devant environ 5 000 supporters, il a promis aux forces de l'ordre de mettre en place "les moyens dont elles ont impérativement besoin pour faire leur métier", et de "renforcer les moyens de la justice et de la pénitentiaire pour assurer une réelle application des peines". "Quand j'entends M. Mélenchon proposer de démanteler les BAC (Brigades anti-criminalité), je lui demande: qui défendra ceux qui habitent des quartiers qu'on appelle pudiquement sensibles ? Qui défendra l'ordre public ? Les parrains ? Les grands frères ? Les hommes de main des cités ? La vérité, c'est que tous les candidats à cette élection sont résignés à ce qu'il y ait, en France, des territoires perdus pour la République. Pas moi", a-t-il attaqué visant celui qui a opéré une remontée spectaculaire dans les sondages jusqu'à le talonner à 18-20% des intentions de vote. 

- En progression dans les sondages -

Sondage: Macron et Le Pen à égalité, Fillon progresse​

Abimé par les affaires, Fillon croit encore à la victoire​

M. Fillon a également sèchement attaqué ses concurrents, pointant du doigt "la France open space de M. Macron et la France bolivarienne jumelée avec Cuba de M. Mélenchon". Le Front National a également été visé sur son son "projet économique (qui) est si catastrophique qu'en six mois notre pays serait en faillite". 

Lors de ce meeting, le president de la région PACA, Christian Estrosi, s'est fait à la fois siffler et applaudir. L'ancien maire de Nice, proche de Nicolas Sarkozy, avait reçu dans sa mairie le rival de François Fillon Emmanuel Macron pour un "accueil républicain" qui avait provoqué de vives critiques à droite. Dans la salle, certains journalistes ont également affirmé avoir été pris à partie par le service d'ordre ou par des militants LR. 

Suggérer une correction

0 Commentaire

Envoyer
Top Actu
206 500 €
Sexey-aux-Forges - 105 m²
Maison Sexey-aux-Forges
130 000 €
Senones - 110 m²
Maison Senones
89 000 €
Senones - 160 m²
Maison Senones
57 000 €
Senones - 83 m²
Appartement Senones
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension