EN DIRECT. Une tentative d'attentat avant la présidentielle déjoué, Fillon possiblement visé

France - 18/04/2017 15h08 - mis à jour le 18/04/2017 19h21
Lu 27 427 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
EN DIRECT. Une tentative d'attentat avant la présidentielle déjoué, Fillon possiblement visé
Faits Divers
Des militaires et des policiers à Marseille, mardi 18 avril 2017, dans le quartier où deux hommes suspectés de projeter un attentat ont été arrêtés.

Deux hommes soupçonnés d'avoir projeté des attaques terroristes durant la campagne présidentielle ont été arrêtés par la DGSI et le RAID. Un candidat était possiblement visé. Les principaux candidats à l'élection présidentielle avaient été prévenus dès la semaine dernière d'une menace importante visant leur campagne. 

Ces suspects, qui prévoyaient un passage à l'acte "imminent" sont nés respectivement en 1987 et 1993, et ont été interpellés à Marseille. Ils étaient déjà connus de la DGSI en raison de leur radicalisation. Une perquisition de leur domicile en cours. Une arme de poing, un fusil mitrailleur et des produits chimiques ont déjà été découverts, selon LCI

Les deux suspects, Mahiédine M. (30 ans) et Clément B. (24 ans), sont de nationalité française et sont originaires des Hauts-de-France. La section antiterroriste du parquet de Paris avait ouvert une enquête préliminaire la semaine dernière, rapporte FranceTVinfo. La DGSI a récupéré une photo dont l’auteur serait Mahiédine M., sur laquelle on voit un "fusil mitrailleur, associé à la Une du journal Le Monde du 16 mars (sur laquelle on voit François Fillon), un drapeau de l’Etat islamique, et un lot de munitions formant les mots"La loi du talion". Mahiédine M. et son ami Clément B., se seraient radicalisés à la prison de Sequedin (Nord)", selon le site internet.

Les deux suspects étaient activement recherchés depuis une dizaine de jours. Des fiches de recherche avaient été émises à titre exceptionnel ces derniers jours à tous les services de police français par la DGSI et le parquet anti-terroriste de Paris.

- Fillon visé ? -

Les deux suspects ont été interpellés entre 10h et 11h ans le 3ème arrondissement de Marseille. Ils sont soupçonnés de préparer "de façon imminente une action violente", et "dans les prochains jours" un attentat sur le sol français a assuré Matthias Fekl, ministre de l'Intérieur lors d'une allocution télévisée.

Les équipes de François Fillon, de Marine Le Pen et d'Emmanuel Macron ont été prévenues la semaine dernière, selon les informations recueillies par l'AFP auprès des candidats. Le ministère de l'Intérieur "avait renforcé la sécurité à Montpellier" où François Fillon tenait meeting vendredi et des craintes entouraient son meeting à Nice lundi, selon des sources au sein du parti de droite "Les Républicains".

Plus de 50.000 policiers et soldats, appuyés par des militaires, seront mobilisés pour assurer la sécurité du scrutin, dont le premier tour s'annonce serré entre quatre candidats, extrême droite, droite, centre et gauche radicale.

 

Suggérer une correction

0 Commentaire

Envoyer
Top Actu
169 000 €
Marange-Silvange - 100 m²
Maison Marange-Silvange
131 000 €
Saint-Julien-lès-Metz - 60 m²
Appartement Saint-Julien-lès-Metz
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension