Emmanuel Macron, en tête, et Marine Le Pen se détachent pour le 2nd tour

France - 20/04/2017 10h29
Lu 22 468 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Emmanuel Macron, en tête, et Marine Le Pen se détachent pour le 2nd tour
Politique
Emmanuel Macron lors d'un meeting à Bercy (Paris), lundi 17 avril 2017.

Un sondage BVA pour Orange et la Presse Quotidienne Régionale (PQR) publié jeudi à quatre jours du premier tour de la présidentielle montre qu'Emmanuel macron est en tête des intentions de vote devant Marine Le Pen qui se détachent face à François Fillon et Jean-Luc Mélenchon donnés au coude-à-coude. L'incertitude reste toujours forte dans la dernière ligne droite. 

Une incertitude toujours forte à 4 jours du premier tour et une participation qui pourrait s’avérer importante 29% des électeurs certains d’aller voter dimanche prochain peuvent encore changer d’avis quant à leur vote ou n’expriment actuellement pas d’intentions de vote. Parmi les électeurs indécis, 11% déclarent aujourd’hui avoir l’intention de se décider dans l’isoloir. La participation pourrait se situer simplement un cran en dessous du niveau de 2012 (79,5% au premier tour). Nous l’estimons désormais entre 76% et 80%. 

Emmanuel Macron consolide son avance (24%, +1pt). Il devance toujours d’un point Marine Le Pen et accentue l’écart avec Jean-Luc Mélenchon et François Fillon, tous deux légèrement en retrait. De 3 points seulement la semaine dernière, l’écart entre eux est désormais de 5 points. Parmi ses électeurs potentiels, près des trois-quarts se déclarent sûrs de leur choix (74%) contre les deux tiers la semaine dernière (67%). Au lendemain de son meeting très réussi à Bercy, le candidat semble profiter de la tentation du vote utile, accru par la crainte agitée par certains commentateurs de la vie politique d’un duel de second tour opposant Marine Le Pen à Jean-Luc Mélenchon.

Marine Le Pen met un terme à sa dynamique défavorable (23%, +1pt) Après une baisse continue de 4 points dans nos intentions de vote depuis un mois (un point de moins par semaine), la candidate du Front national semble réussir à enrayer cette dynamique négative.  On observe une vraie remobilisation de sa base électorale : 89% des sympathisants FN se déclarent certains d’aller voter dimanche prochain, c’est 9 points de plus que la semaine dernière. 

- Mélenchon et Fillon à égalité -

Jean-Luc Mélenchon (19%, -1pt) et François Fillon (19%, -1pt) toujours à égalité et en retrait Jean-Luc Mélenchon apparaît en retrait chez les ouvriers (revenus pour certains vers la candidate du Front national) et pourrait pâtir d’une mobilisation moindre de sa base électorale traditionnelle. Alors que l’intention de participation progresse au sein de toutes les catégories de la population, elle est au contraire en retrait chez ses électeurs de 2012.

La baisse des intentions de vote en faveur de François Fillon peut quant à elle s’expliquer par une progression assez forte de la participation potentielle qui implique que des électeurs qui lui sont moins favorables et habituellement plus abstentionnistes viendraient vers les urnes, comme les jeunes ou les ouvriers par exemple. D’autre part, la crainte d’un second tour opposant Marine Le Pen à Jean-Luc Mélenchon peut favoriser la naissance d’un vote utile à droite, en faveur d’Emmanuel Macron, qui semble aujourd’hui être davantage en mesure de figurer au second tour. On observe d’ailleurs que le candidat de la droite perd des voix chez les sympathisants LR et les électeurs de Nicolas Sarkozy en 2012 au profit d’Emmanuel Macron.

Benoît Hamon stoppe son érosion (8,5%, +1pt) Le candidat socialiste met ainsi fin à une baisse quasi continue dans les intentions de vote depuis le mois de février et semble bénéficier indirectement de la baisse de Jean-Luc Mélenchon. Parmi les principaux candidats, Benoît Hamon est néanmoins celui qui dispose du socle électoral le plus friable : parmi ses électeurs potentiels, moins de 6 sur 10 se déclarent sûrs de leur choix (58%).

Suggérer une correction

0 Commentaire

Envoyer
Top Actu
169 000 €
Marange-Silvange - 100 m²
Maison Marange-Silvange
131 000 €
Saint-Julien-lès-Metz - 60 m²
Appartement Saint-Julien-lès-Metz
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension