La Lorraine lance ses soldes, 9 jours avant le reste de la France

Metz - 02/01/2017 11h04 - mis à jour le 02/01/2017 12h02
Lu 22 581 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
La Lorraine lance ses soldes, 9 jours avant le reste de la France
Economie
Photo : Morgan Bietry | LORACTU.fr

L’Est de la France, avec la Lorraine, a donné le coup d’envoi des soldes d’hiver au lendemain du Nouvel-An. Pour s’aligner sur le Luxembourg et l’Allemagne, les commerces des quatre départements lorrains ont lancé le rush des soldes ce lundi 2 janvier. 

Les soldes d'hiver ont débuté ce lundi 2 janvier dans les quatre départements de l'ex-Lorraine. Cela avec neufs jours d'avance sur le reste de la France (11 janvier au 20 février). Depuis 2008, une dérogation permet en effet à la Meurthe-et-Moselle, à la Meuse, à la Moselle et aux Vosges d'aligner leur calendrier sur celui des commerçants luxembourgeois et belges.

Ce régime dérogatoire a été obtenu à l'initiative des commerçants de la Moselle. De peur de voir leurs clients dépenser leur argent de l'autre côté de la frontière, ils ont obtenu en 2008 la possibilité d'avancer le début de leurs soldes et de l'aligner sur ceux de la Belgique et du Luxembourg. Les autres départements de la Lorraine, se sentant à leur tour lésés, avait ensuite obtenu le même droit. Comme le rappelle Le Républicain Lorrain, "chacun étant le voisin de quelqu'un", l'Alsace et la Haute-Marne avaient aussi évoqué pendant quelques semaines la distorsion de concurrence avant de faire finalement machine-arrière.

"Si on ne démarre pas en même temps que nos voisins, nos commerçants végètent pendant que les étrennes de fin d'année partent de l'autre côté de la frontière", a fait valoir au quotidien régional la présidente d'une association de commerçants de Longwy (Meurthe-et-Moselle) Nathalie Udasse. Mais dans les faits, la date d'ouverture des soldes reste différente de part et d'autre des frontières : si la Lorraine grappille cette année une journée sur ses voisins belges, le Grand-Duché - désireux de conserver sa longueur d'avance - a lui avancé sa date au vendredi 30 décembre.

- Demande d'harmonisation européenne -

Des choix qui poussent les Lorrains à démarrer les soldes un lundi, journée commercialement faible. En milieu de matinée, le parking du centre "Marques Avenue" de Talange (Moselle) était "quasiment plein, malgré la neige qui tombe", selon son directeur, Jérôme Pinard, interrogé par l'AFP. "C'est vrai que les conditions météo ne sont pas favorables aujourd’hui. Mais c'est le dernier jour de vacances, et on a déjà du mal à trouver des places pour se garer", se félicite-t-il.

"On croit quand même au succès de cette date car il s'agit du dernier jour des vacances scolaires. Les parents auront les enfants sous la main, ce qui est un avantage", explique le président de la Fédération des commerçants de Metz, Alain Steinhoff. Un avis non partagé par ses concurrents de Nancy et d'Épinal. "Le 2 janvier n'est pas la meilleure date. Elle nous est imposée par l'environnement dont nous ne pouvons nous dissocier", explique au quotidien Hervé Poirat président de l'association Épicentre à Épinal. "Démarrer le mercredi serait déjà plus facile. Mais tant qu'il n'y aura pas d'harmonisation européenne, faire machine arrière parait compliqué".

À noter que les départements d'outre-Mer bénéficient également de dérogations pour ces dates : Guadeloupe (du 7 janvier au 17 février 2017) ; Guyane (du 4 janvier au 14 février) ; La Réunion (soldes d'été du 4 février au 17 mars) ; Saint-Pierre-et-Miquelon (du 18 janvier au 28 février) et à Saint-Barthélemy et Saint-Martin (du 6 mai au 16 juin).

(Avec AFP)

Suggérer une correction

0 Commentaire

Envoyer
Top Actu
655 €
Hussigny-Godbrange - 75 m²
Appartement Hussigny-Godbrange
115 000 €
Essey-lès-Nancy - 82 m²
Appartement Essey-lès-Nancy
199 500 €
Sarreguemines - 102 m²
Maison Sarreguemines
154 000 €
Saint-Dié-des-Vosges - 167 m²
Maison Saint-Dié-des-Vosges
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension