La démographie de la nouvelle région Grand-Est est atone, selon l'INSEE

Metz - 02/01/2017 17h36 - mis à jour le 02/01/2017 18h18
Lu 14 277 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
La démographie de la nouvelle région Grand-Est est atone, selon l'INSEE
Economie
La Rue Serpenoise, artère principale de Metz (Moselle), aux couleurs du sommet franco-allemand.

Au 1er janvier 2014, la région compte 5 554 645 habitants : c’est 8,4 % de la population nationale. Entre 2009 et 2014, le nombre d’habitants a augmenté de 0,1 % en moyenne chaque année quand la croissance nationale atteignait 0,5 %, selon une enquête de l’INSEE.

Avec celle de la région Bourgogne-Franche-Comté, il s’agit de la plus faible progression démographique en métropole affirme l’INSEE dans une enquête démographique publiée ce lundi 2 janvier. Les 50 communes les plus peuplées de la région représentent seulement 1 % des communes du Grand Est, mais abritent 32,4 % de sa population. La moitié d’entre elles se situent dans le sillon lorrain. En 2014, les cinq premières communes du classement (Strasbourg, Reims, Metz, Mulhouse et Nancy) comptent au moins 100 000 habitants et la dernière, Stiring-Wendel, 12 430 habitants.

Les grandes communes de l’est de la région sont plus dynamiques que celles du centre (+ 0,3 % entre 2009 et 2014 après + 0,4 % entre 1990 et 2009). Strasbourg et Colmar continuent d’être attractives avec un taux de croissance annuel moyen respectif de + 0,3 % et + 0,5 % alors que la population de Mulhouse reste stable. Les communes dont la population progresse fortement sont des communes périphériques aux grandes villes, comme Lingolsheim (+ 1,1 %), Wittenheim (+ 1,0 %) ou Rixheim (+ 0,9 %). Saint-Louis, commune frontalière avec l’Allemagne et la Suisse, conserve son attractivité (+ 0,5 %). À l’ouest de la région, la population augmente uniquement à Reims et à Romilly-sur-Seine (+ 0,2 % et + 0,8 %).

Sur le reste du territoire, les taux d’évolution moyens sont majoritairement en baisse. Quelques grandes communes du sillon lorrain se distinguent comme Fameck (+ 3,0 %), Woippy (+ 1,6 %) et Pont-à-Mousson (+ 0,6 %).

Le palmarès des 50 communes les plus peuplées a légèrement évolué entre 1962 et 2014. Si les cinq premières sont les mêmes, leur classement diffère. Alors que Strasbourg et Reims conservent les deux premières places, Metz a progressé de deux places au détriment de Nancy qui arrive en 5eposition. Mulhouse reste à la 4e place.

- L'importance des grandes villes -

Source: INSEE

Par rapport à la situation de 1962, dix communes sont entrées dans le top 50, toutes font partie des banlieues de grand pôle. La majorité de ces communes se situent dans la plaine alsacienne. Illkirch-Graffenstaden et Lingolsheim réalisent les entrées les plus remarquables en se plaçant respectivement aux 15e et 28e rangs. Quatre communes de la banlieue de Mulhouse intègrent également le classement. Dans le bassin lorrain, Woippy affiche la plus forte progression (+ 132 places, 44e rang).

Dix communes quittent le palmarès dont cinq sont des centres de pôles tels que Sarrebourg, Guebwiller ou Villerupt. La moitié des communes sortantes sont situées en Moselle. En ayant perdu près de la moitié de ses habitants entre 1962 et 2014, la commune de Joeuf enregistre le plus fort recul (- 76 places, 117e rang).

Parmi les 50 communes les plus peuplées de France, cinq se situent dans le Grand Est. En dehors de l’Île-de-France, le Grand Est fait partie des quatre régions qui présentent le plus de communes avec les Hauts-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et Paca.

Strasbourg, première commune du Grand Est en nombre d’habitants, se situe à la 7e place nationale, juste devant Montpellier, en progression régulière. Reims (12e), Metz (30e), Mulhouse (34e) et Nancy (41e) sont les autres communes du Grand Est présentes dans le classement national.

Suggérer une correction

0 Commentaire

Envoyer
Top Actu
153 000 €
Hellimer - 160 m²
Maison Hellimer
219 500 €
Velaine-en-Haye - 113 m²
Maison Velaine-en-Haye
219 000 €
Briey - 130 m²
Maison Briey
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension