La boîte de nuit messine La Villa Rouge ferme définitivement ses portes

Metz - 05/01/2017 13h21 - mis à jour le 05/01/2017 15h08
Lu 40 806 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
La boîte de nuit messine La Villa Rouge ferme définitivement ses portes
Loisirs & Sorties
La façade de la discothèque "La Villa Rouge" qui ferme définitivement ses portes. (PHOTO: GOOGLE STREET VIEW/ LORACTU.fr)

La boîte de nuit de Montigny-lès-Metz (Moselle) La Villa Rouge ferme définitivement ses portes. Le gérant de l’établissement a jeté l’éponge. Un symbole pour la région messine qui perd un nouvel établissement de nuit qui a fait le bonheur de nombreux fêtards. 

L’activité de la Villa Rouge s’est arrêtée pour la nuit de la Saint-Sylvestre, dernier événement organisé dans les murs de la boîte de nuit mythique de Montigny-lès-Metz. Une page se tourne pour les fêtards d l’agglomération qui perdent un nouvel établissement de nuit dans un secteur déjà bouleversé par la baisse de fréquentations des bars de nuit et discothèques en France. Lancée il y a plus de dix ans en 2005, la boîte s’était taillée une belle réputation dans la région.

- Un lieu chargé d'histoire -

L’établissement a toujours eu une activité liée à la fête. Si on ignore l’avenir que lui réserve son actuel propriétaire, la boîte est située dans un bâtiment  à l'histoire bien chargée. Dès les années 50, le «Trianon» de Montigny est un dancing qui sera marqué en juillet 1961 par un violent événement. Dans cet établissement de nuit une rixe a mal tourné après que 300 parachutistes du 1er RCP ont mis les "quartiers arabes" de Metz à sac. Au Trianon, la rixe impliquant des dizaines d’individus va faire plusieurs morts et des dizaines de blessés. Dans la nuit du 23 au 24 juillet 61, ce dancing va être le théâtre d’une gigantesque rixe raciste. Des paras n’auraient pas supporté que des clients d’origine maghrébine dansent avec une "femme blanche". Une expédition punitive qui va durer toute la nuit à Metz.

Le Trianon qui restera pour une génération un lieu chargé d’histoire va devenir un bowling puis une salle de billards en 1993. Le lieu retrouve sa fonction première, une discothèque «Le Rouge» en 1995. Puis elle devient de manière très éphémère un restaurant qui comporte une piste de danse. La Villa rouge s’imposera ensuite pendant plus d’une décennie. 

Suggérer une correction

1 Commentaire

Urgo
Victor U. - il y a 12 jours
Signaler un abus
Le coeur n'est plus à la fête, avec la crise économique et sociale que nous subissons depuis des décennies. Ajouter à cela un climat délétère, consécutif à la menace terroriste, qui pèse sur notre pays, et nous aurons peut-être un début d'explication concernant la disparition des lieux de fêtes et de plaisirs. Et puis, il y a aussi peut-être des concepts qui vieillissent mal, finissant par lasser la clientèle. Répondre
Envoyer
Top Actu
187 600 €
Bénaménil - 130 m²
Maison individuelle Bénaménil
202 000 €
Azerailles - 140 m²
Maison individuelle Azerailles
178 000 €
Metz - 80 m²
Appartement Metz
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension