Sanctions contre le FC Metz: une "décision incompréhensible", selon Serin

Metz - 06/01/2017 10h32
Lu 14 438 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Sanctions contre le FC Metz: une "décision incompréhensible", selon Serin
Sports
Bernard Serin, président du FC Metz lors d'une conférence de presse après le match OL-Metz du 3 décembre 2016. (PHOTO: CAPTURE)

Après la décision de la LFP de faire rejouer le match Metz-Lyon et de sanctionner le club grenat de trois points, dont un avec sursis, son président, Bernard Serin, estime que la Ligue «punit la victime».

Pour le président du FC Metz, «c'est une décision incompréhensible car elle signifie que désormais dans le football français, les clubs et le championnat sont devenus les otages de quelques individus à qui on confère le pouvoir d'influencer sportivement les compétitions. Le FC Metz est une victime, et la commission a choisi de punir l'une des victimes pour dissuader les vrais coupables, qui ont pourtant été interpellés et placés sous contrôle judiciaire. Nous nous réservons bien entendu la possibilité de faire appel de cette décision qui n'aidera en rien à lutter contre la réitération de ce genre d'incidents» a-t-il assuré au lendemain de la décision de la LFP..

LIRE AUSSI. Jets de pétards: Metz perd deux points, une sanction "inédite et sévère"

L’entraîneur de Metz a également dénoncé la décision de la LFP. «Si on prend bêtement les faits, quand le match s’est arrêté, on avait trois points. Aujourd’hui, on nous en enlève deux. Donc ça nous fait cinq points de moins, a réagi l'entraîneur messin sur les ondes de RMC. J’ai envie de raisonner comme ça. Faire rejouer le match à huis clos et nous enlever deux points, c’est un peu difficile à comprendre. Je ne vois pas pourquoi on tape sur le sportif» s’est agacé Hinschberger.

- "On est le petit FC Metz" -

«C'est une décision incompréhensible car elle signifie que désormais dans le football français, les clubs et le championnat sont devenus les otages de quelques individus à qui on confère le pouvoir d'influencer sportivement les compétitions, a déclaré Bernard Serin à la sortie de la commission. Le FC Metz est une victime, et la commission a choisi de punir l'une des victimes pour dissuader les vrais coupables, qui ont pourtant été interpellés et placés sous contrôle judiciaire. Nous nous réservons bien entendu la possibilité de faire appel de cette décision qui n'aidera en rien à lutter contre la réitération de ce genre d'incident ».

Incidents Metz-Lyon: "Ce match doit être rejoué", réclame le président messin

«Aujourd’hui, on est le petit FC Metz. Est-ce qu’on aurait agi de la même façon avec un grand club ? Le sentiment qui va prédominer demain dans le vestiaire, ce sera le dégoût.» a renchérit Philippe Hinschberger.

Suggérer une correction

0 Commentaire

Envoyer
Top Actu
73 000 €
Le-Val-d'Ajol - 65 m²
Maison Le-Val-d'Ajol
100 000 €
Le-Val-d'Ajol - 130 m²
Ferme Le-Val-d'Ajol
73 000 €
Le-Val-d'Ajol - 76 m²
Maison Le-Val-d'Ajol
78 000 €
Le-Val-d'Ajol - 83 m²
Chalet Le-Val-d'Ajol
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension