Metz en finale pour décrocher le titre de "plus belle gare de France"

Metz - 16/02/2017 14h06
Lu 61 689 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Metz en finale pour décrocher le titre de "plus belle gare de France"
Culture
La façade de la gare SNCF de Metz (Moselle). (PHOTO: ILLUSTRATION/ LORACTU.fr)

La gare SNCF de Metz est en finale du concours lancé par Gares et Connexions qui débute en ligne vendredi pour s’achever lundi. Les internautes sont invités à voter pour la plus belle gare de France. La gare qui décrochera le plus de votes pourra se targuer d’être la plus belle du pays.

La page Facebook de Gares et Connexions, une filiale de la SNCF en charge de la gestion des gares accueille dès vendredi 14H jusqu’à lundi 18H le grand concours de la plus belle gare de France. Au terme d'un parcours sans faute, Metz est en finale face à La Rochelle après avoir écarté de sa route les gares de Limoges, Strasbourg et Tours.

Vendredi dernier, c’est la gare de Metz qui a enregistré le plus de like possibles face à Tours. Celle de Metz a enregistré plus de 5 361 gares et celles de Tours plus de 4 700. Deux smyles sont proposés pour chaque gare. La gare ayant gagné le plus de «like» ou de «cœur» par exemple remporte le concours. Ce concours peut être remporté par Metz grâce à l’importante mobilisation des internautes qui sont invités à aimer en masse la gare de Metz dès vendredi. Le week-end sera propice aux défenseurs de l’architecture allemande de la gare pour mobiliser le plus possible. 

 

La gare de Metz, une histoire mouvementée marquée par la guerre

C'est en juillet 1849 qu'il était prévu de construire une gare à Metz, le terrain fut choisi en juin 1849. Le dossier de construction fut approuvé par l'armée au printemps 1850, c'est pourquoi elle est en bois et provisoire. Le premier train part de Metz sans inauguration ou cérémonie officielle. La gare était prévue pour un train, possédait un dépôt et un seul employé. Puis une 2ème voie est construite en août 1852. Le 15 avril 1853, une gare construite en matériaux légers est terminée, possédant une ossature métallique et abritant quatre voies : deux vois à quai et deux voies pour la manœuvre des locomotives, mais aussi un hangar de marchandises et deux remises de voitures, et elle servait de terminus.

Metz occupait une place stratégique militaire au XIXe siècle, d'ou des constructions militaires importantes. Lorsque l'Allemagne annexe Metz, Guillaume II créa le XVIème Corps d'Armée en 1890 de 25 000 hommes. La gare de l'époque était trop petite pour faire face à la stratégie militaire qui mettait à profit le chemin de fer. Le concours fut clos le 11 mai 1902, il désigna parmi 19 projets celui de Jürgen Kröger. Malgré le choix du style libre du cahier des charges, il dut revoir son projet par deux fois pour satisfaire l'empereur qui souhaitait pour Metz, vieille ville impériale, un monument de style roman rhénan, même les derniers plans datant de 1906 diffèrent sensiblement de la réalisation définitive. C'est ainsi que la gare devint un modèle de l'architecture sous Guillaume II. Elle fut inaugurée le 17 août 1908 avec une cérémonie, elle avait coûté 29 millions de marks.

En 1918, de 1940 au 3 octobre 1942 et enfin après la libération le 19 novembre 1944, elle subit des modifications germaniques et anti-germaniques. Le 15 janvier 1975, la gare de Metz " accède à la dignité de monument historique "

Suggérer une correction

0 Commentaire

Envoyer
Top Actu
330 €
Freyming-Merlebach - 35 m²
Appartement Freyming-Merlebach
310 €
Freyming-Merlebach - 51 m²
Appartement Freyming-Merlebach
450 €
Hussigny-Godbrange - 40 m²
Appartement Hussigny-Godbrange
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension