Metz: une centaine de personnes manifestent après un meeting électoral turc controversé

Metz - 13/03/2017 16h06
Lu 15 723 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Metz: une centaine de personnes manifestent après un meeting électoral turc controversé
Société
Dimanche 12 mars 2017, le ministre des affaires étrangères turc tenait un meeting dans une salle du parc des expositions de Metz (Moselle).

Une centaine de personnes, selon la police, ont manifesté lundi à Metz au lendemain du meeting dans cette ville de Moselle du chef de la diplomatie turque, Mevlut Cavusoglu.

"L'Autriche, l'Allemagne... ils n'ont pas accepté qu'il vienne, mais la France, oui. On est choquées", expliquent Cindy et Fetihye après que M. Cavusoglu, empêché samedi matin d'entrer aux Pays-Bas, ait pu venir dans la soirée à Metz.

"On ne comprend pas pourquoi le gouvernement français a autorisé ce meeting", renchérit Sébastien Hesse, du Front de gauche, au milieu des panneaux "stop Erdogan". Et ce "alors qu'un rapport de l'ONU vient de sortir qui dénonce l'action du gouvernement turc au Kurdistan".

Selon ce rapport, qu'Ankara a rejeté, les forces de sécurité turques auraient commis de "graves violations" des droits de l'homme dans leurs opérations contre les rebelles kurdes du sud-est de la Turquie depuis la fin du cessez-le-feu à l'été 2015.

Après le meeting de M. Cavusoglu, qui a été vivement critiqué notamment par la droite et l'extrême droite française, le gouvernement fait valoir que la réunion relevait du "régime de la liberté de réunion".

Mais pour les manifestants présents à Metz lundi, "que la France accepte, cela fait bizarre", explique un homme d'origine kurde qui préfère ne pas donner son nom. "Moi je suis alévi. Là il y a un sunnite, un chrétien... ça, ce genre de rassemblement en Turquie, ça n'est plus possible", affirme-t-il encore.
Une partie des manifestants devait être reçue par la préfecture de la Moselle en soirée.

(Avec AFP)

Suggérer une correction

2Commentaires

Urgo
Victor U. - il y a 16 jours
Signaler un abus
A si peu au jus, l'Elysée a estimé qu'il était inutile de faire des vagues. Il suffisait d'entendre les arguments d'une extrême platitude, débités par les responsables gouvernementaux. Une capitulation pure et simple. Répondre
Michel57
Miguel H. - il y a 15 jours
Signaler un abus
J'espère que nos candidats pourrons organiser un prochain meeting en Turquie, histoire de resserrer les liens....Non mais sans blague, pourquoi a t'on autoriser cette mascarade ? Nous sommes vraiment un pays complètement soumis dirigé par des lavettes....Faites le bon choix, votez FN ! Répondre
Envoyer
Top Actu
73 000 €
Laxou - 71.8 m²
Appartement Laxou
59 500 €
Vandoeuvre-lès-Nancy - 44 m²
Appartement Vandoeuvre-lès-Nancy
255 000 €
Nancy - 146 m²
Maison Nancy
57 000 €
Neuviller-sur-Moselle - 78 m²
Maison Neuviller-sur-Moselle
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension