Pour Aurélie Filippetti, les critiques de Valls contre Hamon "font le jeu du FN"

Metz - 19/03/2017 13h40
Lu 17 396 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Pour Aurélie Filippetti, les critiques de Valls contre Hamon "font le jeu du FN"
Politique
Le candidat du PS à la présidentielle Benoit Hamon et la députée PS de Moselle Aurélie Filippetti à la sortie de la gare de Metz, le 3 février 2017.

La porte-parole de Benoit Hamon et députée PS de Moselle Aurélie Filippetti considère que les critiques de l'ancien Premier ministre font le "jeu du Front national" et assure être plus proche de Mélenchon que de Macron. 

Aurélie Filippetti, porte-parole du candidat PS Benoit Hamon et députée de la Moselle a sèchement critiqué Manuel Valls qui a publié dimanche une tribune dans la presse pour achever son opération destablisation de la campagne du prétendant à l'Elysée. Pour la socialiste, le non soutien de l'ex-Premier ministre font le "jeu du Front national" alors que le candidat de gauche est à la peine dans les sondages derrière ses concurrents. 

"Ce qui fait le lit du Front national, c'est quand on ne respecte pas des engagements, (ceux, ndlr) qui ont été pris dans une campagne présidentielle et au moment de se lancer dans une campagne pour des primaires." Pour l'ancienne ministre de la Culture, le non soutien de Manuel Valls à Benoît Hamon, "ça discrédite la politique" et "fait le jeu du Front national". "C'est une peau de banane, mais je ne pense pas que ça suffise à entraver la campagne de Benoît Hamon" a-t-elle dit dimanche lors du Grand-Jury RTL-LCI-Le Figaro juste avant le grand meeting de son candidat à Parcis-Bercy. 

LIRE AUSSI. Valls pilonne le programme de Benoit Hamon, quelques heures avant son grand meeting

A la question "Vous sentez-vous plus proche de Mélenchon que de Macron ?" Aurélie Filippetti répond : "Dans son programme, oui bien sûr" assure la députée de Moselle et élue de Metz. "Jean-Luc Mélenchon a fait un rassemblement large, populaire, qui montre qu'il y a une force de gauche bien présente dans le pays" dit Aurélie Filippetti, qui estime dans le même temps que les propositions de Mélenchon sur l'Europe ne sont pas réalistes a-t-il dit se demandant "avec quelle majorité gouvernerait Emmanuel Macron ?". Son candidat, lui "gouvernera avec une majorité de gauche" a-t-elle promis. 

- La sortie de Valls "n'entrave pas la campagne" de Hamon -

Pour elle, la tribune de Valls dans le Journal du Dimanche ce matin "n'entrave pas la campagne" de Benoit Hamon a-t-elle assuré dans l'émission. 

"Comme beaucoup, je ne crois pas que l'avenir de la France passe par une sortie du nucléaire, par l'abandon des règles et des interdits - je pense bien sûr à la légalisation du cannabis -, par le dénigrement de cette valeur qu'est le travail, par une fuite en avant avec le gonflement de notre dette, qui n'est que la promesse de hausses d'impôts". "Faire croire tout cela, c'est trahir le passé de ma famille politique. C'est surtout livrer la France à ceux qui préparent le pire des avenirs", met en garde M. Valls dans cette tribune qui tombe au plus mal pour le candidat du PS qui a remporté la primaire de janvier. 

"Dans ce contexte où notre pays peut basculer vers l'extrême droite, les progressistes et les républicains ont un immense devoir : assumer leurs convictions et défendre cette position centrale, équilibrée, responsable, civique, la seule capable de rassembler les Français", préconise Valls. "Dans un monde incertain, instable, où la menace terroriste est prégnante, il faudra tenir le pays, se dépasser, oublier les vieux clivages", prévient-il.

Suggérer une correction
Top Actu
265 000 €
Thionville - 126 m²
Maison Thionville
375 000 €
Saint-Avold - 126 m²
Maison Saint-Avold
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension