Ligue 1: Metz s’incline face à l’OL lors d’un match rejoué à huit-clos

Metz - 06/04/2017 10h30
Lu 14 174 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Ligue 1: Metz s’incline face à l’OL lors d’un match rejoué à huit-clos
Sports
Dans un stade vidé de son public à huit-clos que le FC Metz a affronté Lyon, mercredi 5 avril, au stade Saint-Symphorien. (PHOTO: FC METZ)

Le FC Metz s’est incliné face à l’OL (0-3) lors d’un match rejoué à huit-clos mercredi soir sur la pelouse de Saint-Symphorien. Dans le même stade le match avait été interrompu l’hiver dernier à cause de jets de pétards visant le gardien lyonnais. 

Metz s’est incliné mercredi soir face au 4e Lyon lors d’un match rejoué sur la pelouse de Saint-Symphorien. L'Olympique lyonnais s'est imposé 3-0 sur la pelouse du FC Metz pour un match en retard de Ligue 1 et reprend ses distances avec l'OM. Lacazette (59e), Ferri (87e) et Tolisso (91e) sont les buteurs du soir. 

"Le score est sévère sur l'ensemble du match, notamment sur la première période où on a tenu la dragée haute aux Lyonnais, a estimé le technicien lorrain Philippe Hinschberger. Je regrette surtout le premier but car il y a une erreur de la charnière centrale. Ce but nous a coupé les pattes."

Metz reste à la 14e place et peut continuer à se battre pour le maintien tandis que Lyon a pris des points pour se rapproché du trio de tête. 

L'entraîneur de Metz, Philippe Hinschberger, a déploré mercredi d'avoir dû jouer dans un stade Saint-Symphorien vide et une "ambiance de merde" la rencontre reprogrammée de la 16e journée contre Lyon, perdue 3-0. "Le huis-clos c'est dégueulasse, c'est une ambiance de merde, ça ne rime à rien" a-t-il lâché lors de son point de presse. "C'est triste parce qu'on a besoin du public, on a besoin d'une ambiance. Aujourd'hui, dans le football, il y a des enjeux financiers importants, il y a beaucoup de pression, mais ça doit rester un jeu et une fête. Ce soir, il manquait du monde pour la fête, le public, car c'est un élément très, très important dans un match" a affirmé de son côté le coach de l’Olympique Lyonnais. 

- "Une ambiance de merde" -

LIRE AUSSI. Ligue 1: Metz et Lyon se retrouvent à huit-clos après un match abrégé par des jets de pétards

Le 3 décembre dernier, le match avait été arrêté à la 31e minute après l'explosion de deux pétards à proximité du gardien lyonnais Anthony Lopes alors que les Messins venaient d'ouvrir le score. La Ligue avait initialement sanctionné Metz d'un retrait de deux points ferme et un avec sursis et décidé de faire rejouer la rencontre à huis clos. Mais en appel, la Fédération avait réduit la sanction à un retrait de trois points avec sursis.

L'affaire avait provoqué un certain émoi dans le milieu du foot, notamment chez le syndicat des joueurs professionnels (l'UNFP) qui avait réclamé une prise de conscience collective pour éviter de revenir aux "jeux du cirque". Le week-end suivant, joueurs et arbitres en L1 et L2 avaient porté un t-shirt "#Netuezpaslefoot" à l'échauffement.

L'OL avait de son côté évoqué une "surdité traumatique" pour son gardien qui avait tout de même pu rejouer dès le 7 décembre en Ligue des champions.
Deux mises en examen ont été prononcées dans cette affaire, dont une à l'égard d'un homme de 23 ans qui a reconnu avoir jeté le premier pétard sur Lopes. Il est poursuivi pour "violences aggravées, jet de projectile dangereux et introduction de fusée ou artifice dans une enceinte sportive lors d'une manifestation sportive".

 

Suggérer une correction
Top Actu
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension