Ligue 1: le PSG avoue avoir "manqué de respect" à Metz

Metz - 19/04/2017 13h06
Lu 29 167 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Ligue 1: le PSG avoue avoir "manqué de respect" à Metz
Sports
(PHOTO: FCMetz.com)

Le PSG s’est fait très peur avant de finalement s’imposer à Metz (3-2), ce mardi en match en retard de la 31e journée de L1. Thomas Meunier et Blaise Matuidi avouent que leur équipe l'a joué un peu trop facile.  Incroyable fin de match mardi 18 avril en Lorraine. Le PSG, qui menait 2-0 à la pause, s'est fait rejoindre à 2-2, a failli encaisser un 3e but, avant de le marquer à la 93e minute. Le titre de champion reste envisageable.​

Thomas Meunier (PSG) a assuré à la fin du match "on s’est fait très peur. On est tombé dans une certaine suffisance en deuxième période, qui a porté à conséquences. On a montré qu’on avait une belle force de caractère et un bon collectif. Jusqu’à la dernière seconde, on n’a pas lâché prise. Il y a un certain laisser-aller, on commence à perdre deux ou trois ballons, on se dit que ce n’est pas trop grave et puis sur la seule occasion de Metz, ils font le 1-2. Et puis là, il y a un certain stress qui s’installe. Ce n’est pas une situation qu’on a l’habitude de gérer."

Ligue 1: Paris a tremblé jusqu'à la dernière minute face à Metz

Du côté de Blaise Matuidi, le joueur parisien a estimé qu’"on a eu du caractère mais on s’est fait peur quand même, souffle le héros parisien de ce match. On a maîtrisé la première mi-temps, mais en deuxième on n’a vraiment pas fait une belle partie et je pense que, par moments, on a manqué un peu de respect à l’adversaire. Il faut faire attention à ça, parce que les équipes qui jouent pour se maintenir ne lâchent rien. C’est une deuxième mi-temps à oublier. Par moments, on n’a pas fait ce qu’il fallait. Il faut faire attention."

"Nous n'avons pas eu peur mais quand tu mènes 2-0, que ton équipe a dominé la deuxième mi-temps, tu dois avoir faim de marquer le troisième et le quatrième but et je pense que nous l’avons pas fait dès l’entame de la seconde période. Mais au final, les trois points c’est le plus important" a jugé Patrick Kluivert. 

 

Suggérer une correction

0 Commentaire

Envoyer
Top Actu
179 000 €
Malroy - 130 m²
Maison Malroy
226 000 €
Boulay-Moselle - 120 m²
Maison Boulay-Moselle
349 000 €
Woippy - 170 m²
Maison Woippy
350 000 €
Longeville-lès-Metz - 170 m²
Maison Longeville-lès-Metz
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension