Metz devient une ville gay-friendly

Metz - 26/05/2017 10h55
Lu 10 486 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Metz devient une ville gay-friendly
Culture
PHOTO : ARNAUD SCHERER/ LORACTU.fr

Metz a signé la charte LGBT friendly le 17 mai lors du lancement du festival gai Rainbow Weeks. Un engagement contre l’homophobie et un label pour gagner en attractivité. 

Cette charte décline en dix articles les « bonnes manières » à adopter pour « participer au développement d’une société respectueuse des personnes dans leur richesse et leur diversité ».

Pour Matthieu Gatipon-Bachette, président de Couleurs gaies, « c’est un message très positif envoyé aux LGBT qui vivent, travaillent ou visitent Metz. Ils doivent savoir qu’ils sont les bienvenus, qu’ils n’auront pas d’obstacle pour s’exprimer sur la voie publique comme peuvent le faire les hétérosexuels, que les fonctionnaires des services publics les accompagneront dans leurs démarches ou qu’ils peuvent se marier en mairie ».

La signature a eu lieu à l’hôtel de ville le 17 mai, et fut l’occasion de lancer le festival des fiertés LGBT de Metz Rainbow Weeks (semaines arc-en-ciel) qui a lieu jusqu’au 17 juin, date de la Metz Pride Day.

Metz s’engage donc à devenir « gay-friendly » (sympathisante vis-à-vis des gays), comme l’ont fait d’autres villes avant elle : Le Mans (depuis 15 ans), Paris, Montpellier, Dijon ou encore Nantes. La décision a été prise en conseil municipal le 27 avril malgré les protestations du conseiller municipal frontiste Thierry Gourlot. Selon le président du groupe FN de la région Grand-Est, cette démarche « communautariste » est de nature à « discriminer » les collectivités, organisations et entreprises qui ne signeraient pas la charte. 

- Faire venir des touristes gay -

Pour Metz, c’est aussi un label pour valoriser son territoire, « sa Gay Pride, ses bars et ses discothèques, son patrimoine culturel. Les LGBT ont généralement un pouvoir d’achat plus important et il est axé sur les loisirs ", relève le président de Couleurs gaies. " Tel Aviv, la ville la plus gaie-friendly du monde, a saisi le tournant. Elle a compris qu’elle pouvait développer son tourisme » et redorer son image. Pour la petite histoire, comme le relate le Nouvel Obs numérique du 30 avril, le maire de Tel Aviv a invité le premier couple gai marié en France en 2013 à passer son voyage de noces dans sa ville.

Dans le viseur de Couleurs gaies, il y a aussi les petites communes où « on n’a pas forcément de contact, l’université, l’ensemble des commerçants, les entreprises qui veulent s’engager dans une démarche contre les discriminations vis-à-vis de leurs salariés, mais aussi de leur clientèle ». Tous ces acteurs seront invités à devenir gay-friendly eux aussi « dans un contexte de campagne électoral qui n’est pas toujours favorable à notre cause ».

Suggérer une correction
Top Actu
110 000 €
Longwy - 108 m²
Maison jumelée Longwy
1 200 €
Ay-sur-Moselle - 130 m²
Maison individuelle Ay-sur-Moselle
135 000 €
Audun-le-Tiche - 73 m²
149 000 €
Einville-au-Jard - 179 m²
Maison Einville-au-Jard
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension