Législatives en Lorraine: la vague Macron déferle et fait tomber droite et FN

Metz - 18/06/2017 22h50
Lu 5 864 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Législatives en Lorraine: la vague Macron déferle et fait tomber droite et FN
Politique
Emmanuel Macron vote au 1er tour des législatives, dimanche 11 juin 2017.

Le mouvement d’Emmanuel Macron, La République en Marche, a permis à 12 candidats de gagner en Lorraine sur 21 circonscriptions. Il réalise une performance inédite et fait tomber droite et FN. Mais il ne s’impose pas dans les Vosges où la droite fait un carton.

La vague La République en Marche-MoDem s’est confirmée au second tour des législatives en Lorraine avec l’élection de 12 candidats sur 19 qui s’étaient qualifiés dans les 21 circonscriptions de la région. Le mouvement du président de la République a fait un carton dans le département de la Moselle en remportant 8 circonscriptions sur 9, sauf celle de Sarrebourg où le candidat Les Républicains Fabien Di Filippo, arrivé pourtant deuxième face à LREM, a remporté son duel.

Le parti de M. Macron permet de décrocher des sièges à Metz-1, Metz-2 et Metz-3 où le FN et la droite sont battus. La victoire de Ludovic Mendes et Belkir Belhaddad sont nets dans les deux circonscriptions messines tandis que Richard Lioger (LREM) l’emporte de peu face à la sortante Marie-Jo Zimmermann (LR) qui était en course pour décrocher un cinquième mandat. Le «dégagisme» a eu raison de la députée de droite qui devra se contenter d’un mandat de conseillère municipale d’opposition à Metz.

- Carton à Metz, Nancy et Thionville -

Dans les circonscriptions de Thionville-est et Thionville-ouest, les candidats de La République en Marche sont élus députés sans grand suspense face au Front national. Brahim Hammouche (MoDem) remporte son bras de fer avec l’extrême droite dans la circonscription d’Hayange-Florange-Fameck tandis qu’Isabelle Rauch (LREM) gagne avec plus de 70% des voix dans la circonscription de Thionville-est comprenant la ville éponyme et de nombreuses villes frontalières avec le Luxembourg et l’Allemagne.

La République en Marche a aussi fait le grand chelem dans les circonscriptions de Nancy-1 et Nancy-2. La députée PS sortante Chaynesse Khirouni a été battue par son adversaire Carole Grandjean, néophyte en politique et issue du monde de l’entreprise privée. A Nancy-2, l’élue Les Républicains Valérie Debord qui avait été élue députée entre 2007 et 2012 échoue pour la seconde fois face à Laurent Garcia, maire de Laxou et investit par La République en Marche. Face à la France insoumise, le parti l’emporte aussi dans la circonscription de Longwy en Meurthe-et-Moselle avec la victoire de Xavier Paluszkiewicz. Christian Eckert (PS), sortant, avait été battu dimanche dernier dès le 1er tour.

- LREM tombeur de Philippot à Forbach -

Le parti réussit également à faire tomber le sortant LR Céleste Lette dans la circonscription de Sarreguemines. Le député-maire échoue face à Nicole Gries Tris alors qu’il était arrivé en tête au premier tour et se trouvait en ballotage favorable dans ce fief de la droite.

La victoire la plus emblématique pour LREM se trouve à Forbach en Moselle où le numéro 2 du FN a été sèchement battu au second tour. Le candidat Florian Philippot a échoué à s’installer en Lorraine, pour la seconde fois consécutive, et a réunit un peu plus de 43% des voix face à un débutant en politique. Christophe Arend, investit par le parti de M. Macron à la dernière minute a profité à fond de la constitution d’un front républicain. Ce chirurgien-dentiste, débutant en politique, va faire son entrée à l’Assemblée nationale et met en difficultés le frontiste au sein de sa formation politique.

- En Marche! échoue partout dans les Vosges -

Le sortant PS Dominique Potier s’est nettement imposé, avec un score défiant tout pronostic (plus de 60%) dans sa circonscription de Toul. La candidate LREM, pilote de chasse dans l’armée, a été nettement battue pour sa première candidature. Le sortant UDI Bertrand Pancher dans la Meuse sauve également son siège à Bar-le-Duc et bat une candidate de La République en Marche.

Mais surtout, l’échec le plus net pour La République en Marche est à noter du côté des Vosges. La droite l’emporte dans les 4 circonscriptions. Alors qu’elle était en ballotage favorable dans celle d’Epinal, la candidate Macron a été battue par Stéphane Viry (LR), proche du député sortant Michel Heinrich. Dans la 2e circonscription des Vosges, celle de Saint-Dié-des-Vosges, le sortant Les Républicains Gérard Cherpion sauve son siège face à LREM. A Neufchâteau, le duel LR-PS a été favorable à Jean-Jacques Gaultier. Le maire de Vittel a été élu député. Enfin, un candidat Divers droite Christophe Naegelen bat largement son adversaire En Marche à Remiremont. 

Suggérer une correction
Top Actu
79 000 €
Moyeuvre-Grande - 116 m²
Appartement Moyeuvre-Grande
450 €
Amnéville - 65 m²
Appartement Amnéville
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension