Ecotaxe : les salariés Ecomouv' de Metz seront payés par l'Etat

Metz - 13/11/2014 08h49
Lu 486 fois -   La Rédaction
Ecotaxe : les salariés Ecomouv' de Metz seront payés par l'Etat
Economie
PHOTO : ARCHIVES/ Philippe Grangeaud

Un syndicat a récemment proposé à la SNCF de reprendre les salariés d’Ecomouv’, société chargée d’appliquer la taxe poids-lourds finalement enterrée par le gouvernement. La ministre de l’Ecologie s’est engagée ce jeudi à ce que l’Etat paie pendant un an ces salariés.

 

«Il s'agit de continuer à parler, il faut que des solutions puissent être trouvées» a assuré la ministre de l’Ecologie ce jeudi 13 novembre, sur France Info alors que les salariés sont reçus aujourd’hui au ministère de l’Economie. Les «salariés seront payés pendant un an» a-t-elle promis. «Nous réfléchissons à reconvertir certains salariés très compétents». «On va trouver des solutions», a martelé la ministre.

 

A propos du montant d'un milliard souvent évoqué concernant le contrat passé entre l’Etat et la société Ecomouv’ est «un chiffre lancé dans la nature», «je ne veux pas que des salariés français aient à régler des sommes exorbitantes pour des rendements très faibles», a encore indiqué la ministre. 

 

Ecomouv', société de 200 salariés basée à Metz (Moselle), a passé un contrat avec l'Etat en 2011 pour collecter l'écotaxe, la taxe sur les poids lourds adoptée par l'ancienne majorité au pouvoir. Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie avait récemment annoncé sa suspension définitive. À Metz, 130 douaniers sont par ailleurs affectés à l'application de cette taxe. Le gouvernement s'est engagé à leur affecter une nouvelle mission avant le début 2015.

 

Le secrétaire d'Etat aux Transports Alain Vidalies avait souligné de son côté fin octobre sur RTL que le gouvernement allait faire "tous les efforts pour aboutir à un reclassement" des 210 salariés de la société Ecomouv'", sans prendre d'engagement ferme.

 


 

Suggérer une correction

2Commentaires

anonymous
anonymous l. - il y a 2 ans
Signaler un abus
anonymous
anonymous l. - il y a 2 ans
Signaler un abus
Mieux vaut sacrifier 210 salariés, plutôt que de se retrouver avec des émeutes à travers le pays. Parfois, le courage en politique est soumis à des situations d'une dureté sans précédent, face auxquelles, il ne faut surtout pas baisser la garde, sous peine de discrédit. Mais, comme le discrédit est déjà installé depuis un bon moment, il devient plus facile de renoncer plutôt que de combattre. Répondre
Envoyer
Top Actu
350 €
Saint-Avold - 21 m²
Studio Saint-Avold
800 €
Saint-Dié-des-Vosges - 120 m²
Fonds de Commerce Saint-Dié-des-Vosges
449 000 €
Thionville - 189 m²
Maison Thionville
425 000 €
Pouxeux - 168 m²
Fonds de Commerce Pouxeux
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension