Accident mortel de la RN4 en Meuse: 10 ans requis contre le chauffard drogué

Meuse - 02/02/2017 18h20
Lu 44 412 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Accident mortel de la RN4 en Meuse: 10 ans requis contre le chauffard drogué
Faits Divers

Un chauffeur d’un poids-lourd, sous l’emprise de stupéfiants au moment de l’accident, a vu se peine s’alourdir par les réquisitions lors de son procès en appel. La justice devra trancher le 10 mars prochain dans cette affaire qui avait provoqué un vif émoi dans la région.

Les 10 ans de prison ferme demandés en Cour d'appel sont assortis de 5 ans de période de sureté, d'une annulation du permis et l'interdiction de conduire pendant 10 ans ainsi qu'une interdiction définitive d'exercice du métier. Des réquisitions qui interviennent après un deuxième report de cette affaire devant la Cour d'appel de Nancy dans la Meuse afin de permettre au nouveau président du tribunal un examen approfondi du dossier.

La cour d’appel de Nancy doit trancher le 10 mars prochain.

Le chauffeur du poids-lourd qui avait déjà été condamné pour des prises de produits stupéfiants était hospitalisé dans un «état grave» depuis le mois de juillet 2014 jusqu’à son placement en prison en février 2015. Fin janvier 2016, il avait été mis en examen et écroué à la prison de Nancy-Maxéville pour «homicide involontaire aggravé» à cause de la conduite sous l’emprise de drogue. Le suspect avait été interpellé à l’hôpital pour être présenté à un juge d’instruction qui est chargé des investigations dans le cadre d’une information judiciaire ouverte en décembre 2014. Il avait alors assuré «se souvenir de rien».

- Déjà condamné pour conduite sous l’emprise de stupéfiants -

Le conducteur du poids lourd avait provoqué la mort d'une famille de cinq personnes dans un accident dans la Meuse. Il avait consommé de la cocaïne dans les heures précédant sa prise de volant. "Les analyses toxicologiques ont révélé une quantité telle de cocaïne qu'on peut en déduire, de façon très probable, que la prise de stupéfiants s'est faite dans les quelques heures qui ont précédé sa prise de volant", avait le procureur de Bar-le-Duc, Rémi Coutin.

Les analyses pratiquées sur le chauffeur de 35 ans étaient en revanche négatives pour tous les autres stupéfiants, y compris l'alcool.

- Cinq tués sur la route, le suicide du père de l’une des victimes -

L'accident, survenu le 25 juillet 2014 à Saulvaux sur une portion à 2x2 voies de la RN4, avait provoqué la mort de cinq personnes d'une même famille, dont trois enfants. La voiture à bord duquel elles se trouvaient avait été littéralement écrasée par le camion venant en sens inverse. Celui-ci a traversé le terre-plein central et leur a roulé dessus.

Les victimes étaient deux sœurs de 35 et 41 ans, ainsi que trois enfants de 7 et 13 ans (deux sœurs et leur cousin). La famille, originaire du Limousin, venait de Moselle et se rendait en vacances dans les Landes Le lendemain du drame, le compagnon de l'une des adultes tuées dans l'accident (et père du petit garçon de 7 ans) avait mis fin à ses jours près de Limoges.

Selon l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé, l'usage de cocaïne provoque une euphorie immédiate, une indifférence à la douleur et à la fatigue. Ces effets peuvent ensuite laisser place à un état dépressif et à une anxiété, et provoquer des troubles du rythme cardiaque.

Suggérer une correction

0 Commentaire

Envoyer
Top Actu
189 000 €
Hagondange - 67 m²
Appartement Hagondange
160 000 €
Longwy - 130 m²
Maison Longwy
154 000 €
Metz - 81 m²
Appartement Metz
72 000 €
Forbach - 95 m²
Appartement Forbach
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension