Chiots maltraités en Meuse : seulement 34 animaux saisis sur 300

Meuse - 12/12/2012 10h50
Lu 1 792 fois -   La Rédaction
Chiots maltraités en Meuse : seulement 34 animaux saisis sur 300
Société
Un des chiots "maltraités" dans un élevage de la Meuse. Photo : Association Stéphane Lamart/DR.

Hier, une vaste opération de gendarmerie accompagnée par des bénévoles de la Fondation « Assistance aux animaux » s’est déroulée dans un élevage professionnel de chiens en Meuse, près de Commercy. Selon, la fondation, près de 300 chiens seraient maltraités, mais la justice n’en a saisis qu’une trentaine…

 

> Lire aussi : Meuse : 300 chiots saisis pour "maltraitance" 

 

Un élevage pourtant officiel et reconnu près de Commercy en Meuse. A Cornieville, un élevage presque à cheval entre la Meuse et la Meurthe-et-Moselle hébergeait trois cent chiots de race dont des cavaliers kings charles, caniches ou encore jacks russell. Une cinquantaine d’entre eux environ étaient maltraités par le gérant de l’élevage selon la Fondation Assistance aux Animaux qui a porté plainte à ce sujet en 2011. « Ils marchent dans leurs excréments, les gamelles d’eau et de nourriture sont vides » a constaté sur place Stéphane Lamart de la Fondation « Assistance aux animaux ». 

 

Un réseau de trafic d’animaux ?

 

Deux vétérinaires accompagnés de gendarmes étaient sur place ce jour pour procéder à la saisie des animaux en détresse. Mais stupéfaction pour les amoureux des petites boules de poiles : la décision de saisie des animaux s’est éternisée. Presque une journée complète pour décider du sort de ces animaux. Alors que l’association avait mobilisé de nombreux camions afin d’extraire ces 250 chiens et chiots de race pour « maltraitance » selon elle, le substitut de Procureur de la République de Bar-le-Duc a finalement ordonné la saisie de 34 chiens pour les confier à cette fondation. Une déception pour Assistance aux animaux qui voulait repartir hier avec les 250 à 300 chiens. Cette petite saisie était en fait un « simple contrôle » selon la justice.

 

La Fondation se charge d’ailleurs de recueillir ces chiens et chiots afin de pratiquer aux premiers soins. Assistance aux Animaux lance un appel à générosité pour l’achat de couvertures et de nourriture. 

 

Une enquête est toujours en cours. Des liens avec un réseau de trafic d’animaux avec les pays de l’Est n’est pas écartée. Le propriétaire de l’élevage devrait être entendu ces prochains jours. En attendant, il continue son activité, amputé seulement de 34 bêtes saisies.

 

Contact : « Fondation Assistance aux Animaux » - 01 39 49 18 18 et [email protected]

Suggérer une correction

0 Commentaire

Envoyer
Top Actu
51 500 €
Nancy - 23.45 m²
Appartement Nancy
900 €
Hettange-Grande - 79.36 m²
Appartement Hettange-Grande
116 000 €
Thil - 55 m²
Maison Thil
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension