Behren-lès-Forbach: violences urbaines, pompiers attaqués et gendarmes blessés

Moselle-Est - 11/03/2014 10h40
Lu 2 152 fois -   La Rédaction
Behren-lès-Forbach: violences urbaines, pompiers attaqués et gendarmes blessés
Faits Divers
La cité de Behren-lès-Forbach (Moselle). Photo : GOOGLE STREET VIEW

Une nuit de violences a laissé d’importants dégâts dans la cité de Behren-lès-Forbach (Moselle) près de Forbach. L’interpellation d’un jeune a provoqué un déchaînement de violences…

 

D’après les premiers éléments rapportés par de nombreux témoins, de véritables scènes de guerre urbaine se sont jouées dans la nuit de lundi à mardi dans les secteurs de Forbach et de Behren-lès-Forbach. Les deux villes de Moselle-Est qui sont placées en Zone de Sécurité Prioritaire (ZSP) ont du faire face à un vrai déchainement de violence gratuite. Les habitants sont encore sous le choc. C’est avant tout la cité de Behren-lès-Forbach qui a été le théâtre de violences urbaines hallucinantes.

 

Les habitants de Behren-lès-Forbach, petite commune de 7 800 habitants située juste à côté de Forbach a été prise en otage par un nombre importants de vandales. Dès 22H et ce jusque tard dans la nuit, des voitures ont été incendiées, la mairie a été prise pour cible et des sapeurs-pompiers ont été agressés. La mairie de Behren-lès-Forbach a été attaquée à coups de jets de pierres et cocktails Molotov. Des dizaines de voitures ont été dégradées et incendiées et des caves d’immeubles ont également été brûlées. Les sapeurs-pompiers obligés d’intervenir dans le quarter sensible ont également été pris pour cible attaqués à coup de jets de pierres.

 

Un important dispositif de gendarmerie a été mis en place dans la nuit pour retrouver les dizaines d’individus à l’origine de ces scènes de guerre. Un hélicoptère avec un puissant projecteur a survolé la zone et de nombreux gendarmes mobiles étaient au sol pour contenir les violences.

 

Un jeune interpellé, motif des violences

 

Selon le Parquet de Sarreguemines, une «trentaine» de jeunes cagoulés  s’est déchaînée contre la mairie de la ville, une vitrine de magasin ou  «20 à 30» voitures. Les violences urbaines sont liées à l’interpellation d’un jeune du quartier, décrit comme «meneur» d’une bande violente qui sévit régulièrement.

 

L’interpellation qui s’est déroulée lundi vers 16H dans la cité s’est très mal terminée. Par vengeance, ces casseurs ont semé la terreur à Behren-lès-Forbach durant plusieurs heures. Cinq gendarmes mobiles sur la centaine mobilisés dans la nuit ont été légèrement blessés tandis qu’un camion de pompier a été pris pour cible par des jets de pierre alors qu’il intervenait pour des feux de poubelles et de caves.

 

Il n’y a eu aucune interpellation cette nuit suite aux violences. Les gendarmes sont toujours mobilisés pour tenter d’identifier les jeunes casseurs.  

 

Behren-lès-Forbach est régulièrement le théâtre de violences urbaines. La ville ainsi que Forbach sont placés en Zone de Sécurité Prioritaire (ZSP) depuis octobre dernier par Manuel Valls. Présentée comme l’une des villes les plus pauvres de France, Behren est fortement touchée par le chômage et l’économie souterraine.

 

La sécurité est l’un des grands enjeux de l’élection municipale notamment à Forbach où le numéro deux du Front National, Florian Philippot compte remporter la mairie. Donné en tête au premier tour, il est donné à égalité avec le maire sortant PS au second tour selon un récent sondage publié par l’Ifop. 

Suggérer une correction

1 Commentaire

anonymous
anonymous l. - il y a 2 ans
Signaler un abus
Que la mosquée radicale soit immédiatement détruite ! Les "vandales" iront prier chez eux puisque c'est forcément là que ces enfoirés se radicalisent. Quel est le "couillu" qui va donner l'ordre ? Valls, Ayrault, Hollande ?... Un grand merci aussi à Sarko pour avoir fait sortir l'islam des caves : on voit le résultat. Répondre
anonymous
anonymous l. - il y a 2 ans
Signaler un abus
Encore une personne qui n'a rien compris! Sinon on rase Behren et c'est réglé! ça me fait rappeler un film...C'est pas la solution. Ok, il faut les mettre en prison ceux qui ont fait ça et punir sévèrement mais de là à dire que c'est de la faute à la moquée je trouve ça ridicule et même bête. Répondre
anonymous
anonymous l. - il y a 2 ans
Signaler un abus
Je suis d'accord avec le premier commentaire, la ville est peuplée de musulmans et abrite 3 mosquées. Comme par hasard, on y voit le déchaînement d'une violence "gratuite".. Les auteurs de ces faits haïssent la France et les français blancs de "souche", et méprisent notre gouvernement (sur ce point on ne peut les blâmer, malheureusement). On par le d'un Islam radical pour ne pas faire de sois-disant amalgames, alors qu'en réalité l'Islam, si on le pratique en vrai musulman aboutit à la guerre contre les infidèles = la violence. Et quand le gouvernement voudra bien arrêter de vouloir nous faire gober ses salades de "tolérance" on s'en portera mieux. Répondre
anonymous
anonymous l. - il y a 2 ans
Signaler un abus
1. La ville n'est PAS peuplée seulement de musulman! C'est un mélange d'immigré qu'on a entassé les uns sur les autres dans des bloques et on les a fait travailler là où les français ne voulaient plus. Maintenant il y a les nouvelles générations qui n'ont plus de travail, complétement désorienté, et n'ont plus envie... 2. Vous avez une vision de l'islam complétement fausse. Vous n'y connaissez rien et vous vous permettez de juger! « La guerre contre les infidèles » ça reste à l'époque des croisés, on utilisait cette même phrase dans les deux camps. On a changé d'époque, ouvrez les yeux. 3. Sinon je suis plus ou moins d'accord avec vous sur le gouvernement actuel. Répondre
anonymous
anonymous l. - il y a 2 ans
Signaler un abus
Qui a fait, et CONTINUE à faire venir une IMMIGRATION de MASSE, en sachant que depuis plus de 40 années, le chômage n'a cessé d'augmenter ? Justifiez moi donc cet IMMIGRATION sur un plan économique !!! Quand à ce qu'est l'ISLAM, je vous renvoie à cet article-là : www.minurne.fr/islam-et-occident-comment-la-politique-presente-fondee-sur-une-ideologie-du-passe-conduit-a-la-guerre-civile-par-bobbyfr94 -- Et quand l'IMMIGRATION massive, elle ruine la France, voici un article à lire : http://fr.novopress.info/158387/les-francais-ruines-limmigration-gerard-pince-pas-termine/ Voici le "CV" de l'auteur, doctorat en économie de développement, à lire, avant de le traiter de "raciste" et autres PONCIFS usés jusqu'à la corde : www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=auteurs&obj=artiste&no=19864 Répondre
anonymous
anonymous l. - il y a 2 ans
Signaler un abus
Pauvre mec qui fait le tour du net et colle des liens à deux francs! Article null! C est purement du racisme. C est pas parce que le mec à une pile de diplôme qu il n est pas con! Regarde juste certain politique. L immigration elle n est plus à l est mais dans des régions ou la France à besoin d eux et où les français ne veulent pas travailler même au chômage! Vas expliquer ça! Répondre
anonymous
anonymous l. - il y a 2 ans
Signaler un abus
Bonsoir, Je pense que votre réaction se limitant à l'insulte et à avancer des généralités montre les limites de votre capacité de raisonnement. Ne me taxez pas de raciste s'il vous plait. Trouvez d'autres arguments. Tous les maghrébins, les Arabes pour employer un vocabulaire plus simple, ne sont pas stupides, idiots, etc...Il y a des ingénieurs, des techniciens, des scientifiques, etc... Cependant, comme dans toutes populations, certaines personnes ont un savoir, un savoir-faire, ou une intelligence inférieure. Certaines réactions ici le prouvent (sic).... Donc, pourquoi devrions-nous accueillir uniquement et seulement ces populations analphabètes et incultes? Et ne me dites pas que ceux qui viennent sont ravis de nettoyer vos chiottes à votre place, un travail que vous ne voudriez plus faire... Pour info, je nettoie aussi les chiottes de mes clients. Répondre
Envoyer
Top Actu
320 000 €
Lorry-lès-Metz - 140 m²
Maison Lorry-lès-Metz
97 000 €
Dabo - 135 m²
Maison Dabo
560 €
Sarrebourg - 62 m²
295 000 €
Hagondange - 165 m²
Appartement Hagondange
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension