L'organisation de "Miss Nancy" fait polémique

Nancy - 12/06/2015 11h49 - mis à jour le 12/06/2015 14h53
Lu 4 161 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
L'organisation de "Miss Nancy" fait polémique
Société
PHOTO : Pierre Louis Danielle

L'élection de Miss Nancy 2015, qui se déroulera le dimanche 14 juin à l'Espace Gentilly (Meurthe-et-Moselle),  rencontre quelques difficultés de communication entre l'organisation et la Ville de Nancy.

L'édition 2015 de Miss Nancy approche à grands pas. En effet, elle aura lieu ce dimanche 14 juin au sein de l'Espace Gentilly (Meurthe-et-Moselle). Parmi les 19 candidates, une seule sera retenue et sera sacrée "Miss Nancy 2015". Toutefois, l'organisation de l'évènement semble susciter la polémique entre la direction et la Ville de Nancy. Le Directeur du Comité Miss Nancy, Christie Barbu, affirme n'avoir reçu "aucune subvention" de la part de la Ville de Nancy. Selon lui, la subvention qui était accordée à l'évènement "a été retirée l'année dernière" : "nous avons été exclus du protocole", confie-t-il à LORACTU.fr

Toutefois, dans un communiqué, la Ville de Nancy tient à "clarifier" la situation suite aux propos du directeur qui "mettent injustement en cause la ville de Nancy, ses élus et ses services". Selon Laurent Piquard, directeur adjoint de la communication, Monsieur Barbu "n'a déposé aucun dossier de demande comme l'exige pourtant la procédure qui permet à la ville de Nancy d'apporter son soutien à des centaines d'événements chaque année".

Des "négociations" en cours, selon l'organisateur

Par ailleurs, la Ville de Nancy ajoute que les propos du directeur du Comité Miss Nancy sont "erronés" puisque des "aides matérielles et techniques" lui ont été apportées, "valorisées à hauteur de 4 000€". De son côté, M. Barbu reconnait cette "mise à disposition" mais estime que cette dernière est "normale" et "établie comme à toutes les associations". "La ville de Nancy n'a donc pas retiré son soutien à cet événement et rejette fermement les accusations à l'emporte pièce dont elle fait ici l'objet", conclut la ville. Les deux parties sont actuellement en cours de "négociation" pour retrouver des relations dites "normales", selon les propos de la direction de l'évènement.

Suggérer une correction

0 Commentaire

Envoyer
Top Actu
195 000 €
Audun-le-Tiche - 100 m²
Maison Audun-le-Tiche
940 €
Metz-Vallières-les-Bordes - 108 m²
Appartement Metz-Vallières-les-Bordes
126 000 €
Gerbéviller - 93 m²
Maison de village Gerbéviller
249 000 €
Chenières - 200 m²
Maison de village Chenières
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension