En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Nancy : Jean-Michel Ribes agressé par des catholiques intégristes

Nancy - 14/03/2012 17h28
La Rédaction
Nancy : Jean-Michel Ribes agressé par des catholiques intégristes
Culture
Crédit Photo : DR
Le célèbre metteur en scène et gérant du Théâtre du Rond-Point à Paris était de passage en Lorraine ce mardi à Nancy. Il avait accueilli en décembre une pièce très critiquée par les catholiques intégristes qui la juge « cathophobe ». Il a été agressé par deux hommes se réclamant de ce mouvement religieux.

Le célèbre metteur en scène et gérant du Théâtre du Rond-Point à Paris était de passage en Lorraine ce mardi à Nancy. Il avait accueilli en décembre une pièce très critiquée par les catholiques intégristes qui la juge « cathophobe ». Il a été agressé par deux hommes se réclamant de ce mouvement religieux.

 

L'auteur, metteur en scène et directeur du Théâtre du Rond-Point à Paris Jean-Michel Ribes a été agressé mardi soir à Nancy par deux hommes se réclamant de l'intégrisme catholique, qui lui ont "jeté des excréments au visage", a indiqué mercredi la direction de l'Opéra dans un communiqué. Des tracts étaient également joints dans l’assiette d’excréments jetée par les deux individus. 

 

Une pièce de théâtre qui a provoqué la polémique

 

Crédit Photo : Radio France

 

M. Ribes était présent à une rencontre avec les spectateurs organisée par l’Opéra de Lorraine. Etait également à ses côtés  Reinhardt Wagner pour y présenter le spectacle « René l’énervé ». La manifestation avait lieu à 19h. L’artiste a ensuite quitté les lieux. C’est vers 20h30 qu’il a été attaqué par les individus sur la Place Stanislas.

 

Les prospectus se réclamaient « de l'intégrisme catholique », a précisé l’institution culturelle régionale. Jean-Michel Ribes avait déjà été attaqué et menacé par des catholiques intégristes suite à l’accueil dans son théâtre de la pièce « Golgota Picnic » qui est selon eux « cathophobe ». De nombreuses manifestations s'étaient déroulées devant le théâtre du Rond-Point.

 

Les auteurs se sont enfuis indique-t-on de source policière.

Suggérer une correction

Recevez les dernières actualités par email en vous inscrivant :

0 Commentaire

Top Actu
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension