Miss Lorraine "déçue" de la "faible mobilisation" des Lorrains

Nancy - 20/12/2016 17h40
Lu 48 852 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Miss Lorraine "déçue" de la "faible mobilisation" des Lorrains
Culture
(PHOTO: CAPTURE TF1)

La 4ème dauphine de Miss France Justine Kamara originaire de Dombasle-sur-Meurthe (Meurthe-et-Moselle) a déploré le faible soutien des habitants de sa région dont elle représentait les couleurs. Malgré son statut de favori, elle n’a pas réussi à convaincre suffisamment de téléspectateurs. 

"Je suis en effet un peu déçue par la faible mobilisation des Lorrains" a déploré la jeune femme élue Miss Lorraine à Vittel (Vosges) il y a plusieurs mois avant sa participation au concours de Miss France organisée par le comité éponyme. Elle assure ce mardi dans L’Est Républicain avoir recueilli 66.000 votes sur 600.000, "soit 11 %, ce qui est peu pour une région de 2,3 millions d’habitants" déplore-t-elle "même si la Lorraine vote peu traditionnellement par rapport à d’autres régions comme Tahiti où ça vote énormément" note celle qui a été élue 4ème dauphine de Miss France.

A l’issue de la cérémonie placée sous le signe Noël, le verdict est tombé et c’est finalement Miss Guyane, Alicia Aylies, qui a remporté le titre tant convoité de Miss France 2017. Miss Lorraine Justine Kamara est quant à elle arrivée quatrième dauphine. La jeune femme, née le 30 novembre 1996, a beaucoup fait parler d’elle. Un corbeau a en effet envoyé à plusieurs médias ainsi qu'à ses proches et au Comité Miss France une photo de la demoiselle qu'il jugeait compromettante. Sur le cliché en question, on y voyait la Miss avec une arme qui s’est avérée factice. 

- Victime de nombreux commentaires racistes -

LIRE AUSSI. Miss France 2017: Miss Lorraine malmenée par les critiques et victime de chantage​

Selon Digimind, éditeur de solutions de veille sur le web et les réseaux sociaux, elle est la Miss à avoir été citée le plus de fois dans les conversations avec  7 000 conversions sur les réseaux sociaux, sur 77 000 concernant les 30 candidates du 23 novembre au 13 décembre, soit 26% des conversations. Favorite sur les réseaux sociaux, elle n’a toutefois pas séduit assez de téléspectateurs pour décrocher l’écharpe suprême.

La jeune femme a également été la cible de nombreux commentaires et remarques racistes. "Je suis fière d’être la première Miss Lorraine métisse ! J’ai fait de ces remarques une force. Une Miss est destinée à être médiatisée et à subir des critiques. Je pense que cela m’a forgé une force et je prends cela comme un avantage. Je sais que je ne me laisse pas déstabiliser" a-t-elle assuré au Figaro

Suggérer une correction
Top Actu
720 €
Dieulouard - 110 m²
Maison Dieulouard
695 €
Lunéville - 100 m²
Appartement Lunéville
588 €
Farébersviller - 108 m²
Appartement Farébersviller
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension