Double infanticide à Nancy: cordes et sacs plastiques pour assassiner ses deux fillettes

Nancy - 03/01/2017 10h07
Lu 44 818 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Double infanticide à Nancy: cordes et sacs plastiques pour assassiner ses deux fillettes
Faits Divers
Le drame s'est déroulé dans cet immeuble de Nancy. (PHOTO: GOOGLE STREET VIEW/ LORACTU.fr)

Une mère de famille a été hospitalisée dans un établissement spécialisé, soupçonnée d’avoir assassiner ses deux fillettes de 1 et 3 ans durant la nuit du Nouvel-An. Elle aurait utilisée des cordes et des sacs plastiques pour tuer ses enfants. Un crime qui semble prémédité. 

La mère de famille accusée d’avoir tué ses deux fillettes dans la nuit du Nouvel-An dans un quartier populaire de Nancy (Meurthe-et-Moselle) a été hospitalisée dans un établissement spécialisé tandis que les enquêteurs s’affèrent à comprendre l’insoutenable. Pourquoi et comment cette femme de 25 ans a-t-elle tué ses deux enfants en ce jour de fête ? Dans l’immeuble pourtant calme de cet immeuble résidentiel récent, la porte de l’appartement où s’est joué cette nuit d’horreur, on peut voir des autocollants «Bonne année». Un décor normal en cette fin d’année. Mais à l’intérieur du logement occupé depuis deux ans par cette mère de famille originaire du Cameroun, la folie meurtrière s’est emparée d’elle dans la nuit de samedi à dimanche.

La mère, âgée de 25 ans, a appelé les secours peu après 06H00, et s'est accusée de la mort de ses deux filles, a indiqué une source policière. L'aînée de ses enfants allait fêter ses 4 ans, et la plus petite était âgée de 18 mois, selon la même source. La jeune femme "serait manifestement l'auteur des faits", a expliqué le parquet. Rapidement emmenée à l'hôpital, elle en est sortie avant d'être entendue par les enquêteurs dans la soirée, a indiqué une source proche de l'enquête, et a passé la nuit de dimanche à lundi  en garde à vue.

- Un profi très instable -

LIRE AUSSI. Une femme soupçonnée de double infanticide en Lorraine dans la nuit du Nouvel-An​

L’enquête s’oriente vers le mode opératoire de l’asphyxie. Les autopsies des deux petites devraient confirmer cette thèse. Selon une source proche de l’enquête, des cordes et des sacs plastiques ont été retrouvés dans le logement, confirmant une information de l’Est républicain de ce mardi. Ella aurait attaché les mains de ses deux fillettes dans le dos puis les a étouffé à tour de rôle à l’aide de sacs plastiques.

Le drame aurait pu se jouer dans un contexte de relations tendues entre la mère et le père du plus jeune enfant âgé de 18 mois. Il vit dans le quartier et la relation apparaît instable. La père de la fillette plus âgée ne vit pas dans la région.

Le double meurtre, au vue du mode opératoire, pourrait être prémédité et être qualifié d’assassinat par le parquet de Nancy lors de la prochaine mise en examen de la suspecte. Elle avait par ailleurs menacé à plusieurs reprises auprès de ses proches l’idée de passer à l’acte.

Elle avait également été hospitalisée en Espagne pour une tentative de suicide, confirmant le profil instable de la mère de famille. 

Suggérer une correction
Top Actu
165 000 €
Haute-Kontz - 1350 m²
Terrain Haute-Kontz
125 000 €
Lunéville - 120 m²
Maison Lunéville
410 000 €
Sarreguemines - 249 m²
Maison Sarreguemines
289 000 €
Metz - 230 m²
Maison Metz
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension