A Nancy, Hamon lance un appel du pied à Taubira et aux écologistes

Nancy - 09/01/2017 15h52
Lu 9 150 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
A Nancy, Hamon lance un appel du pied à Taubira et aux écologistes
Politique
Vendredi 6 janvier 2017, Nancy (Meurthe-et-Moselle). Benoit Hamon lors d'une conférence de presse, à moins de deux semaines du premier tour de la primaire de la gauche. (PHOTO: NZ/ LORACTU.fr)

Le candidat à la primaire de la droite, troisième dans les sondages d’intention de vote, a défendu vendredi à Nancy (Meurthe-et-Moselle) les principales propositions de son programme, très critiqué par ses adversaires. Il a aussi fait des appels du pied à Taubira et aux écologistes. 

L’ancien porte-parole du PS connaît bien l’appareil du parti et son électorat. Benoit Hamon, qui apparait comme le troisième homme de la primaire dans les sondages, est à gauche toute dans cette campagne éclaire. A moins de deux semaines du premier tour prévu le 22 janvier prochain, M. Hamon a pu mesurer sa popularité grandissante sur le terrain. D’abord lors d’une conférence de presse où de nombreux médias nationaux l’attendaient mais aussi dans la salle du campus de Sciences Pô où au moins 800 sympathisants étaient réunis, Dimanche matin, Manuel Valls pourtant donné devant ses concurrents a eu peine à réunir 200 militants lors d’une réunion similaire dans le nord.

LIRE AUSSI. Primaire de la gauche: à Nancy Hamon vent dans le dos à deux semaines du premier tour

«On va parler travail, travail» a insisté le candidat donné entre 20 et 22% des intentions de vote derrière M. M Valls et Montebourg. Avec plus de dix points de gagnés dans un récent sondage, Hamon assure désormais être de plus en plus central dans une campagne qui se joue heure après heure dans les médias et dans des réunions publiques aux ambitions resserrées, loin du faste des meetings d’Emmanuel Macron. «Pour qu’une campagne porte, il faut qu’elle déborde des partis traditionnels» a-t-il assuré à Nancy, conscient que les Français se détournent des candidats favori et trop attachés aux logiques d’appareil. «C’est une campagne de la primaire et de la présidentielle, un peu les deux à la fois» a-t-il assuré face aux journalistes qui lui demandaient quelle campagne il faisait. Il assure qu’il maintiendra toutes ses propositions une fois la primaire remportée dans le cadre de la course présidentielle.

- Le troisième homme dans les sondages -

Le candidat espère que la primaire «passera le cap des 2 millions d’électeurs» au second tour le 29 janvier alors qu’en privé M. Valls compte sur la mobilisation d’au moins trois millions de sympathisants de gauche. «L’accueil est bon sur le terrain, c’est pas des feux d’artifices partout où je passe mais l’accueil est bon» a-t-il ironisé, alors qu’en privé il rêve d’un destin à la Fillon. Le vainqueur de la primaire de la droite était aussi le «troisième homme» dans les sondages, laissant Nicolas Sarkozy et Alain Juppé se batte dans les enquêtes d’opinion. «Hamon espère que Sarkozy est Valls et que Juppé est Montebourg» décrypte un soutien. A savoir si M. Valls est un «candidat girouette», son concurrent a assuré que «non» relevant toutefois sa position critiquée sur le 49.3. «Il défendait plus le 49.3 hier qu’aujourd’hui (…) Mais il a le droit de changer d’avis. Il considère finalement que le 49.3 est une brutalité. On lui avait dit» sourit Benoit Hamon. «Ces aux électeurs de dire s’il est crédible» a-t-il assuré.

Primaire: Montebourg l'emporterait face à Valls au second tour par 53% à 47%

Pour afficher ses différences avec Manuel Valls, Benoit Hamon a pris pour exemple la politique pénale de l’ancien Premier ministre. «Valls a terminé le quinquennat sur l’annonce de la construction de 10 000 places de prison supplémentaires. C’est un échec pour la gauche» a attaqué le candidat, louant les idées prônées par l’ancienne Garde des Sceaux Christiane Taubira qui n’a jamais caché ses relations électriques avec l’ex-chef du gouvernement. «C’est un double échec car cela veut dire que la détention reste la principale solution. On avait dans les lois Taubira la promotion de la contrainte pénale. Il fallait mobiliser des moyens pour son application», «l’argument seul de la surpopulation carcérale n’est pas un beau symbole pour la gauche» a-t-il dénoncé. Une occasion pour le candidat de lancer un appel du pied à Mme Taubira qui n’a pas encore donné sa préférence pour la primaire de la gauche.

- "Valls a terminé le quinquennat sur l’annonce de la construction de 10 000 places de prison" -

Benoit Hamon a également continué sa campagne de louanges à l’adresse du candidat écologiste à la présidentielle Yanick Jadot. En peignant en vert son programme, Hamon espère rallier à sa cause les écologistes qui pourraient venir voter à la primaire de la Belle Alliance Populaire. «Il y aura naturellement des électeurs écologistes mais je n’ai pas de démarches à l’égard des militants d’EELV» assure Benoit Hamon qui a un «grand respect pour l’homme et les idées» en évoquant M. Jadot crédité de seulement 2 à 3% des intentions de vote à la présidentielle.

Primaire de la gauche: Valls assure qu’on lui a imposé l’usage du 49.3

En venant en Meurthe-et-Moselle, seul département encore dirigé par le PS dans le Grand-Est, Benoit Hamon espère rafler la mise dans un département qui comptera 85 bureaux de vote et où de nombreux poids-lourds ont annoncé leur ralliement. Outre Bertrand Masson, patron du parti localement, Hervé Feron ou encore Chaynesse Khirouni, Manuel Valls peut surtout compter sur l’appui du patron du département, Mathieu Klein devenu l’un de ses sept porte-parole. Si Arnaud Montebourg et Benoit Hamon sont passés par la Meurthe-et-Moselle, Manuel Valls n’est pas attendu durant la campagne. «Il est déjà venu comme Premier ministre» assure M. Klein. Quelques jours avant son annonce tardive de candidature, il était venu parler handicap à Nancy. 

Suggérer une correction

0 Commentaire

Envoyer
Top Actu
230 000 €
Bouzonville - 134 m²
Maison Bouzonville
180 000 €
Bouzonville - 102 m²
Maison Bouzonville
72 000 €
Audun-le-Roman - 105 m²
Maison Audun-le-Roman
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension