Mathieu Klein (PS) exhorte Benoit Hamon à s’adresser "à tous les électeurs de gauche"

Nancy - 01/03/2017 17h34
Lu 12 215 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Mathieu Klein (PS) exhorte Benoit Hamon à s’adresser "à tous les électeurs de gauche"
Politique
Manuel Valls et Mathieu Klein, porte-parole et président (PS) du département de Meurthe-et-Moselle. (PHOTO: LORACTU.fr)

Le président PS du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, ex-porte-parole de Manuel Valls, estime que Benoit Hamon ne parle pas assez à tous les électeurs de gauche. Après son accord avec les écologistes, les proches de M. Valls s’inquiètent de la tournure de la campagne du socialiste.

Mathieu Klein qui a fait la campagne de Manuel Valls à la primaire du PS en janvier a exhorté mercredi matin Benoit Hamon à "s’adresser à tous les électeurs de gauche, à tout le peuple de gauche". "Je pense qu’il ne le fait pas encore assez a-t-il assuré lors d’une rencontre avec des journalistes régionaux au siège du conseil départemental à Nancy ce matin. M. Klein, proche de Martine Aubry, avait rallié l’ancien Premier ministre puis avait finalement rejoint Benoit Hamon après sa victoire à la primaire socialiste fin janvier.

"Je continue à soutenir Benoit Hamon, je fais sa campagne bien sûr" a confirmé Mathieu Klein sans toutefois s’étendre sur les actions qu’il entend mener pour aider le candidat à gagner des points dans l’opinion publique et progresser face à ses adversaires. "Je vais me battre pour que les Français n’aient pas un second tour Le Pen-Fillon, un choix entre droite extrême et extrême droite" a-t-il assuré.

Manuel Valls a réuni ses troupes mardi à Paris et a mis en garde contre une victoire de Marine Le Pen à la présidentielle. "On croit possible, plausible et réaliste une victoire de l’extrême droite" se désole M. Klein qui était présent à cette réunion convoquée par l’ex-Premier ministre. "L’accord avec EELV n’est pas suffisant" a assuré Mathieu Klein qui dit que l’on ne doit pas oublier les 800 000 électeurs qui ont voté pour Manuel Valls. Il reconnaît aujourd’hui que la campagne est "loin d’être gagnée" pour le candidat du PS.

- "Cette élection est très incertaine, beaucoup de gens sont paumés" -

"Sur un certain nombre de sujets : la laïcité, l’Europe, il faut aller plus loin. Il ne faut pas de changement de programmes bien sûr mais il faut s’adresser plus largement. Ce n’est plus une campagne de la primaire mais une campagne présidentielle. Benoit Hamon doit élargir son discours" dit-il devant les journalistes alors qu’une télévision allumée dans son bureau diffusait une chaîne d’informations s’apprêtant à retransmettre le discours surprise de François Fillon.

"Cette élection est très incertaine, beaucoup de gens sont paumés" s’alarme Mathieu Klein qui constate que le "déclassement est au cœur du vote FN. Les électeurs du FN ne sont pas des fascistes mais le programme de Marine Le Pen oui" assure-t-il, affirmant qu’il ne faut "pas mépriser les électeurs de ce parti". Mathieu Klein n’est "pas étonné" de l’absence d’accord avec Jean-Luc Mélenchon qui ne permet pas une grande union de la gauche. "Il fait ce qu’il veut. Il ne faut pas passer son temps à parler à M. Mélenchon ou à se militants qui sont convaincus mais à l’ensemble des Français" a-t-il affirmé.

Benoit Hamon est crédité de 14 à 16% d’intentions de vote, selon les instituts de sondage à la quatrième place derrière Marine Le Pen, Emmanuel Macron, François Fillon mais devant Jean-Luc Mélenchon. Dans le département de Meurthe-et-Moselle, il avait été largement porté devant Manuel Valls au second tour de la primaire du PS. 

Suggérer une correction
Top Actu
79 000 €
Moyeuvre-Grande - 116 m²
Appartement Moyeuvre-Grande
450 €
Amnéville - 65 m²
Appartement Amnéville
89 000 €
Mont-Saint-Martin - 56 m²
Maison Mont-Saint-Martin
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension