L'ASNL fête ses 50 ans, âge de "la maturité" et lance une boutique éphémère

Nancy - 30/03/2017 00h55 - mis à jour le 30/03/2017 09h59
Lu 14 777 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
L'ASNL fête ses 50 ans, âge de "la maturité" et lance une boutique éphémère
Sports
(PHOTO: LORACTU)

Le club de Ligue 1 qui fête ses 50 ans cette année, "l'âge de la maturité" selon son président, a inauguré mercredi une boutique éphémère dans un centre commercial de Nancy (Meurthe-et-Moselle). Un musée retraçant les 50 années de l'ASNL est également ouvert. 

"L'âge de la maturité" affirme Jacques Rousselot, président depuis 23 ans de l'AS-Nancy-Lorraine. Conscient que son club est en "difficultés sportives", le président de l'ASNL a inauguré en présence de dix joueurs de son staff une boutique et un musée éphémère mercredi après-midi au centre-commercial Saint-Sébastien situé dans le centre de Nancy. L'occasion de "sortir de l'enceinte sportive" et d'aller à la rencontre du public en proie au doute alors que le club peut retrouver le "purgatoire" de la Ligue 2, selon les mots de M. Rousselot qui retrouve peu à peu le sourire ces derniers jours. 

Au premier étage du centre-commercial, une boutique éphémère lancée avec l'enseigne de sports Sports 2000 - sponsor du club - les fans de l'ASNL peuvent y acheter goodies, maillots officiels ou encore ballons de football. "Si on reste en Ligue 1 et si on a des perspectives positives sur le plan financier, on va réfléchir à ouvrir une boutique au centre-ville" de Nancy a assuré le président du club (18e sur 20). La boutique du centre commercial reste ouverte jusqu'au 24 juin alors que le club sera en pleine campagne d'abonnement, "pour les matchs de Ligue" espère en souriant le président du club de foot. "En 50 ans on a eu des hauts et des bas, des victoires et des défaites" rappelle M. Rousselot qui avait qualifié ses joueurs de "petits cons" alors que Nancy avaitr été sèchement battu par Lorient lors d'un match fou. "Un coup de gueule inhabituel mais qui a permis aux joueurs de comprendre la situation" affirme-t-il.

Outre cette boutique, un musée éphémère a également été ouvert avec des objets collectors retraçant ces 50 dernières années. Les maillots quand Nancy a décroché la Coupe de la Ligue ou encore objet "très rare", un maillot de Michel Platini, ancienne gloire du club daté de 1973-1974. L'ancien président de l'UEFA, impliqué dans un vaste scandale, qui a toujours conservé des liens avec Jacques Rousselot pourrait être présent en fin de saison lors d'une grande soirée anniversaire à l'occasion du dernier match. 

Nancy a organisé ce week-end le plus long match jamais joué dans l'enceinte de son stade durant 50 heures où 2 800 joueurs se sont succédés sur la pelouse synthétique de Marcel Picot (résultat nul de 271 buts à 271).

Rousselot: "je continue à discuter avec des investisseurs étrangers"

Le président de l'ASNL a confirmé mercredi à LORACTU qu'il "continuait à discuter avec des investisseurs étrangers" pour la revente de son club alors que des négociations avaient échoué avec un conglomérat chinois. "Je discute toujours avec des investisseurs, de nouveaux" indique Jacques Rousselot. "L'ASNL intéresse beaucoup à l'étranger, pour beaucoup de raisons. D'abord parce que nous sommes au coeur de l'Europe mais aussi parce que le club n'est pas endetté" précise le président du club de Ligue 1. 

Alors que son entraîneur, Pablo Correra a officiellement présenté sa démission qu'il a refusé, M. Rousselot a assuré qu'il entretient de "bonnes relations avec Pablo" qu'il "connaît depuis 20 ans". "C'est l'homme de la situation. Il a fait un bon boulot. Les relations dans le vestiaire ont changé" note le président de l'ASNL assurant qu'il faut "plus rassurer le groupe". Notant qu'un coup de gueule de l'entraîneur, "chose normale dans un vestiaire" soit diffusé par une chaîne de télévision, il note "que le contexte change avec la société, les médias, la présence des smarphones, les réseaux sociaux...". 

"J'ai reçu tous les joueurs pour des entretiens individuels" dit-il. "J'ai rappelé aux joueurs d'où on venait,  qu'on risquait de retrouver le purgatoire de la Ligue 2, même si la L2 est intéressante, il faut qu'ils réalisent quelle chance nous avons d'être en Ligue 1" assure M. Rousselot. "Le football c'est une compétition imprévisible, ça va et ça vient, c'est la beauté du football, tout peut basculer" relève le président de l'AS-Nancy-Lorraine. 

Assurant que son moral "est meilleur" depuis son samedi catastrophe après sa défaite à l'élection de la présidence de la Fédération Française de Football (FFF) et le match perdu contre Lorient, Jacques Rousselot assure que le staff est "prêt" à jouer les 8 matchs et que les joueurs "conaissent maintenant l'enjeu". "Ils le font bien sûr pour leur contrat mais aussi pour les supporters, pour le public, pour les partenaires..." assure Rousselot redoutant un retour en Ligue 2 après seulement une saison jouée dans l'élite. 

Suggérer une correction

0 Commentaire

Envoyer
Top Actu
219 000 €
Terville - 100 m²
Maison Terville
234 000 €
Terville - 106 m²
Maison Terville
195 000 €
Hettange-Grande - 170 m²
Maison mitoyenne Hettange-Grande
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension