Tram et bus: seulement 20% du service assuré vendredi à Nancy à cause d’une grève

Nancy - 30/03/2017 14h19
Lu 22 423 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Tram et bus: seulement 20% du service assuré vendredi à Nancy à cause d’une grève
Economie
(PHOTO: LORACTU.fr)

Une grève va paralyser bus et trams vendredi dans la métropole de Nancy (Meurthe-et-Moselle). Seulement 20% du service des lignes sera assuré et les horaires des transports en commun seront ceux d’un dimanche, selon la direction de l’exploitant du réseau.

Des perturbations importantes sont à prévoir sur les lignes du réseau Stan le vendredi 31 mars. Le niveau de service assuré sera celui d’un dimanche sur les lignes de 1 à 10 (et ligne 16). Les lignes de 11 à 19, les services Mobistan et P’titStan ne circuleront pas. Les services StanPlus, HandiStan et TaxiStan circuleront normalement a assuré Transdev dans un communiqué publié mercredi.

Ainsi, il y aura un tram de la ligne 1 toutes les 15 minutes tandis que les lignes 2 à 10 et 16 appliqueront les horaires du dimanche. Pour le tram, la ligne la plus fréquentée du réseau, le premier départ d’Essey sera effectif à 5H35 et à 620 du CHU de Vandoeuvre-lès-Nancy. Les derniers départs le soir sont prévus à 19H45 d’Essey et 19H50 dans l’autre sens depuis le CHU.

Le mouvement de grève s’inscrit dans le cadre du préavis déposé pour la période du 17 juillet 2016 au 1er avril 2017 par le syndicat CGT et «intervient au moment où la procédure d’information-consultation des institutions représentatives du personnel relative au plan de sauvegarde de l’emploi est arrivée à son terme» note la direction. Transdev Nancy vient par ailleurs de déposer une nouvelle demande d’homologation du document projet aux services de la DIRECCTE à la suite de 2 nouvelles réunions du C.E. tenues les 20 février et 9 mars qui ont permis aux représentants du personnel de bénéficier d’un délai de consultation allongé pour rendre leur avis.

Un plan de sauvegarde de l’emploi qui s’appuie sur un plan de départs volontaires. 38 postes dont 11 de conduite sont concernés par ce projet sur les 812 que compte Transdev Nancy. A ce jour, plus de 30 salariés sur les 38 concernés, ont confirmé leur intérêt pour un départ volontaire, note la direction alors que les syndicats de l’entreprise dénoncent un «plan social» et une «dégradation des moyens» pour assurer le service aux usagers.3

- Les syndicats dénoncent une "centaine" d'emplois en mois -

Pour les syndicats, le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) ajouté plan de départ volontaire a pour conséquence la suppression de 100 postes sur deux ans, indiquent plusieurs sources syndicales qui notent que les salariés en colère manifesteront vendredi devant le siège de la métropole du Grand-Nancy, la collectivité en charge des transports dans les 20 communes de l’agglomération.

Les syndicats dénoncent aussi des problèmes de sécurité sur le réseau et la «multiplication des agressions» de clients ou de personnels, notamment des contrôleurs. A cela la direction de Transdev – qui exploite le réseau de transport en délégation de service public – répond quune convention vient d’être signée entre le Préfet de Meurthe et Moselle, le Président de la Métropole du Grand Nancy, les services de Police et de Justice et l’entreprise. « Les liens de communication sont renforcés pour optimiser la gestion des situations perturbées, la surveillance sur les espaces dédiés au transport est accrue, des opérations croisées entre Transdev Nancy et les services de Police sont planifiées pour lutter efficacement contre les incivilités et la fraude, et un accompagnement personnalisé est apporté dans le cas d’une agression d’un salarié de Transdev Nancy dans le cadre de son activité» assure la direction.

Les syndicats en colère n’excluent pas de déposer un nouveau préavis de grève pour la fin du printemps qui pourrait perturber le trafic cet été et à la rentrée scolaire prochaine. Le dernier mouvement de grève remonte aux fêtes de fin d'années en 2016. Les syndicats avaient perturbé la Saint-Nicolas mais aussi les 24 et 31 décembre où le trafic avait été largement réduit voire à l'arrêt. 

Suggérer une correction

0 Commentaire

Envoyer
Top Actu
154 700 €
Malzéville - 90 m²
Maison Malzéville
126 000 €
Eulmont - 90 m²
Maison Eulmont
249 000 €
Moutiers - 180 m²
Maison Moutiers
249 000 €
Saint-Privat-la-Montagne - 180 m²
Maison Saint-Privat-la-Montagne
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension