En Meurthe-et-Moselle, les policiers appelés à la grève du PV

Nancy - 06/04/2017 16h59
Lu 18 435 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
En Meurthe-et-Moselle, les policiers appelés à la grève du PV
Société
Des policiers en colère manifestent devant la préfecture de Meurthe-et-Moselle à Nancy, samedi 22 octobre 2016. (PHOTO: DR)

Le syndicat majoritaire des policiers nationaux de Meurthe-et-Moselle a appelé dès mercredi à une grève illimité des contraventions pour protester contre une réforme de l’organisation du temps de travail dans le département. L’Etat va perdre des milliers d’euros.

La grève est lancée depuis mercredi. Les policiers de Meurthe-et-Moselle qui ne bénéficient pas du droit de grève vont s’attaquer aux procès-verbaux routiers pour protester contre une réforme locale de l’organisation des cycles de travail, a-t-on appris de source syndicale. Le syndicat Unité SGP Police appelle les policiers du département à dresser le moins d’amendes possibles sauf en cas de situation dangereuses. Mais le stationnement gênant par exemple n’est plus pris en compte dans le cadre de ce mouvement social.

Le syndicat dénonce les conditions de travail qu’ils jugent dégradées. Locaux, armes, protection, véhicules… pour de nombreux policiers les promesses du gouvernement et de l’ex-ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve puis Bruno Le Roux, la situation ne s’est pas améliorée alors que les services de police sont toujours en alerte maximale face au terrorisme et que l’état d’urgence s’applique jusqu’en juillet prochain. 

- "Politique du chiffre" -

L’organisation du temps de travail est également au cœur des critiques du syndicat policier qui estime que les fonctionnaires ont besoin de temps de récupération. Les services de police-secours ont droit à un week-end sur six de repos, selon le syndicat qui assure que la direction de la police départementale est «obsédée par les objectifs chiffres» afin de «faire entrer le maximum d’argent dans les caisses centrales de l’Etat». 

Une manifestation nationale est prévue à Paris entre les deux tours de la présidentielle pour interpeller les deux finalistes. La «grève des PV» ou plutôt le «service minimum» ne concerne pas la police municipale tandis que la gendarmerie nationale continue son action de terrain. 

 

Suggérer une correction

0 Commentaire

Envoyer
Top Actu
219 000 €
Terville - 100 m²
Maison Terville
234 000 €
Terville - 106 m²
Maison Terville
195 000 €
Hettange-Grande - 170 m²
Maison mitoyenne Hettange-Grande
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension