Lors de son meeting hologramme, Mélenchon assure qu’il ne veut pas sortir de l’Europe

Nancy - 19/04/2017 13h27
Lu 15 551 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Lors de son meeting hologramme, Mélenchon assure qu’il ne veut pas sortir de l’Europe
Politique
L'hologramme de Jean-Luc Mélenchon, lors d'un meeting dans six villes dont Nancy (Meurthe-et-Moselle), mardi 18 avril 2017.

En meeting dans sept villes dont Nancy (Meurthe-et-Moselle) grâce à son "hologramme" a rassuré sur son projet européen alors qu’il est crédité de près de 20% des intentions de vote à quatre jours du premier tour. 

"Ne croyez pas ce qu'ils vous disent : 'il veut sortir de l'Europe, de l'euro' (...), allons, un peu de sérieux", a déclaré depuis Dijon le candidat de La France insoumise dont le discours était retransmis par hologramme dans six autres villes françaises. Au meeting de Zénith, ils étaient au moins 3 500 à 4 000 personnes rassemblées pour écouter l’hologramme de Jean-Luc Mélenchon dont 500 sympathisants massés à l’extérieur de la salle qui avait accueilli Benoit Hamon pour meeting en chair et en os du candidat PS début avril. 

Critiqué sur l’ambiguïté de son projet européen depuis qu’il a le vent dans le dos – porté par de bons sondages – M. Mélenchon a assuré mardi soir a fait part d’"enjeux immenses de savoir si nous allons nous opposer les uns aux autres en Europe ou si nous allons faire baisser les tensions qui existent entre les peuples". "Je suis sûr d'y arriver parce que jusqu'a présent personne (en France) n'a jamais dit 'non'" a-t-il dit à propos de la renégociation des traités européens qu’il propose dans son programme. En juin 2016, le candidat de la France insoumise avait pourtant assuré que l’Europe "on la change ou on la quitte". 

M. Mélenchon a assuré que les autres pays de l’Union européenne "ne sont pas nos ennemis mais ne sont pas aussi nos maîtres, ils sont nos partenaires et dans un partenariat on discute des problèmes pour les régler".

- "Il se peut que nous allions à la qualification" -

Physiquement à Dijon mardi 18 avril au soir, il était simultanément en hologramme à Nancy, Grenoble, Montpellier, Clermont-Ferrand, Nantes et au Port à La Réunion, réunissant ainsi 35 000 personnes, selon son équipe de campagne.

"Il se peut que nous allions à la qualification", a-t-il lancé face à une foule scandant: "on va gagner" alors que le candidat est désormais crédité de 18 à 20% des intentions de vote au premier tour de la présidentielle qui se déroule dans quatre jours. Un sondage Ipsos-Steria pour le quotidien Le Monde publié ce mercredi 19 avril donne Jean-Luc Mélenchon à 19% (+4) derrière François Fillon à 19,5% (+2). 

Suggérer une correction

0 Commentaire

Envoyer
Top Actu
179 000 €
Malroy - 130 m²
Maison Malroy
226 000 €
Boulay-Moselle - 120 m²
Maison Boulay-Moselle
349 000 €
Woippy - 170 m²
Maison Woippy
350 000 €
Longeville-lès-Metz - 170 m²
Maison Longeville-lès-Metz
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension