La Meurthe-et-Moselle "défend" les 500 salariés, le FN veut un "Baccarat français"

Nancy - 02/06/2017 13h37
Lu 15 290 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
La Meurthe-et-Moselle "défend" les 500 salariés, le FN veut un "Baccarat français"
Economie
Mardi, 17 mars 2015. Manuel Valls en campagne à Baccart (Meurthe-et-Moselle) quelques jours avant le premier tour des élections départementales.

La cristallerie française de luxe Baccarat, créée il y a plus de 250 ans en Lorraine, a annoncé vendredi qu’elle allait être cédée à un fonds d’investissement chinois, Fortune Fountain Capital (FFC). Le département de Meurthe-et-Moselle «défend» les emplois, le FN réclame un «Baccarat français». 

La cristallerie française de luxe Baccarat, créée il y a plus de 250 ans en Lorraine, a annoncé vendredi qu’elle allait être cédée à un fonds d’investissement chinois, Fortune Fountain Capital (FFC). FFC a signé "une promesse irrévocable d’achat" avec les fonds américains Starwood Capital Group et L Catterton pour acquérir leur participation d’environ 88,8% dans Baccarat, qui étaient en "négociations exclusives", selon l'Est républicain. Le fabricant de produits en cristal haut de gamme, "prend acte de ce que FFC maintiendra et centralisera toute la production et l’emploi à Baccarat".

Cette opération lui permettra, selon elle, "d’accélérer ses plans stratégiques à l’international et notamment en Asie et au Moyen-Orient tout en soutenant sa croissance dans les marchés développés", et assure que "FFC s’est engagée à investir de manière significative dans le cœur de métier de Baccarat".

La directrice générale de Baccarat, Daniela Riccardi, "continuera de diriger la société". Depuis 2005, Baccarat est contrôlé par Starwood Capital, fonds américain spécialisé dans l’immobilier, qui en avait pris le contrôle via le rachat à la famille Taittinger de la Société du Louvre.

LIRE AUSSI. Les cristalleries Baccarat passent sous contrôle chinois

Créée en 1764 en Lorraine, la société Baccarat est l’un des leaders mondiaux spécialisés dans les produits en cristal haut de gamme. Elle fabrique surtout de luxueux articles de table, des luminaires, des objets de décoration et des bijoux. L’entreprise, qui emploie environ 500 personnes, a dégagé un bénéfice de 2,2 millions d’euros en 2016 pour un chiffre d’affaires de 148 millions d’euros, après une perte en 2015.

- Le département entend "défendre" les 500 salariés -

Le département de Meurthe-et-Moselle, où se trouve Baccarat, a précisé que le futur propriétaire a engagé l’acquisition de la société Baccarat pour 164 millions d’euros. Pour Mathieu Klein, président PS du département, la volonté du nouvel actionnaire «constitue un signal encourageant qui peut représenter une nouvelle perspective pour le développement de ce fleuron de l’industrie meurthe-et-mosellane et française, qui rayonne dans le monde entier» assure-t-il.

«Je suis particulièrement attaché au maintien et à la défense de l’emploi des 500 salariés de la manufacture de Baccarat, que j’ai rencontrés le 5 mai dernier. A travers eux, c’est le savoir-faire unique d’un grand nombre de Meilleurs Ouvriers de France que je veux notamment saluer» assure M. Klein dans un communiqué.

«Le conseil départemental de Meurthe-et-Moselle attend de ce changement d’actionnariat qu’il permette à Baccarat de développer son activité dans un climat de confiance pour l’avenir.  Les élus de Meurthe-et-Moselle suivent ce changement d’actionnaires de Baccarat avec confiance et resteront vigilants quant au respect des engagements» poursuit le patron du département qui assure avoir écrit le 26 mai à Emmanuel Macron «pour le sensibiliser à l’avenir de l’entreprise».

- Le FN en colère -

«L’activité de Baccarat, déterminante pour le tissu économique du sud de la Lorraine, a toujours été soutenue activement par le conseil départemental, qui accompagne notamment les activités autour du bijou. Plus qu’un symbole, Baccarat est l’un des porte-drapeaux de l’art de vivre à la française. Cette identité doit être préservée et promue» a-t-il conclut.

«On ne parle pas seulement d'économie mais de patrimoine, de rayonnement français. Où est l'Etat stratège ? Un Baccarat français s'impose» a réagit le FN Florian Philippot, vice-président du parti sur Twitter.

Suggérer une correction
Top Actu
79 000 €
Moyeuvre-Grande - 116 m²
Appartement Moyeuvre-Grande
450 €
Amnéville - 65 m²
Appartement Amnéville
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension