Attentat préparé depuis Vandoeuvre-lès-Nancy: un 4e homme mis en examen et incarcéré

Nancy - 17/06/2017 22h29
Lu 44 079 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Attentat préparé depuis Vandoeuvre-lès-Nancy: un 4e homme mis en examen et incarcéré
Société
(PHOTO: DR)

Un quatrième suspect a été mis en examen et a été incarcéré dans le cadre de l'enquête sur la préparation d'un attentat déjoué à Marseille fin avril. Une cellule depuis Vandoeuvre-lès-Nancy a aidé à sa préparation et visait un meeting de Marine Le Pen à quelques jours du premier tour de la présidentielle. 

Un homme, Farhan I., interpellé mardi par la DGSI dans la banlieue de Nancy dans un quartier populaire de Vandoeuvre-lès-Nancy, a été mis en examen vendredi pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle" et "détention d'armes en relation avec une entreprise terroriste".

Selon l'AFP, il est soupçonné d'avoir fourni une aide logistique aux deux suspects d'un projet d'attentat déjoué fin avril à Marseille.

Le parquet a requis sa détention provisoire, mais il a demandé débat différé devant le juge des libertés et de la détention pour contester cette mesure. En attendant cette confrontation, qui doit avoir lieu avant mercredi, il a été incarcéré.

LIRE AUSSI. Attentat déjoué pendant la présidentielle: l’inquiétant projet des terroristes imaginé depuis Nancy

Farhan I. est le frère de deux Kosovards arrêtés à Vandoeuvre-lès-Nancy fin avril, mis en examen pour les mêmes chefs et écroué en compagnie d'un réfugié politique tchétchène de 24 ans. Ils sont tous soupçonnés d'avoir aidé Clément Baur, 23 ans, et Mahiedine Merabet, 29 ans, notamment en fournissant les armes retrouvées lors de l'arrestation des deux hommes, le 18 avril à Marseille, à cinq jours de l'élection présidentielle. 

Selon le quotidien Libération, l'attentat déjoué visait en particulier un rassemblement organisé par la candidate du Front national. Dans un communiqué publié vendredi après-midi, Marine Le Pen a demandé l'ouverture d'une enquête à ce propos. "Il est surprenant, exceptionnel et parfaitement inadmissible, que jamais Marine Le Pen ni son équipe de campagne n’aient été informées par les autorités de cette menace très grave. Elle leur serait aujourd’hui toujours inconnue si des fuites de presse n’avaient pas eu lieu", écrit-elle, dans un communiqué intitulé "Meeting de Marine Le Pen visé à Marseille : silence honteux des autorités".

Au total, 4 hommes interpellés dans la banlieue de Nancy ont été mis en examen depuis la fin du mois d'avril. L'enquête a confirmé l'existence d'une cellule terroriste qui agissait depuis la banlieue populaire de Vandoeuvre-lès-Nancy. D'après le quotidien Libération, au début de l'année 2017 les deux terroristes présumés Clément B. et Mahiedine M. 

Suggérer une correction
Top Actu
126 000 €
Blainville-sur-l'Eau - 80 m²
Maison Blainville-sur-l'Eau
99 000 €
Gerbéviller - 150 m²
Maison Gerbéviller
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension