"Fête du cochon" : le maire FN d’Hayange remet le couvert en septembre

Thionville - 17/08/2015 11h58 - mis à jour le 18/08/2015 10h49
Lu 9 063 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
"Fête du cochon" : le maire FN d’Hayange remet le couvert en septembre
Politique
Le maire FN d'Hayange en présence du numéro 2 du parti, Florian Philippot. PHOTO : DR

INFO LORACTU.fr. La ville d’Hayange (Moselle) organise en septembre la fête du cochon. Lors de sa première édition l’année dernière, le maire Front national avait déclenché la polémique, se défendant de ne pas avoir invité des membres de l’extrême droite pourtant présents.

La seconde fête du cochon d’Hayange (Moselle) fait de nouveau polémique. Dans cette ville de 17 000 habitants gérée par le Front national depuis mars 2014, la première édition de ces festivités avait divisé la ville et attiré quelques militants d’extrême droite. Les caméras et les journalistes des médias nationaux étaient aussi parmi les festivaliers pour couvrir les premiers pas de Fabien Engelmann, maire qui a depuis réussi à sauver son siège après une décision favorable du Conseil d’Etat. La ville d’Hayange a décidé de reconduire l’événement le dimanche 6 septembre pour la rentrée politique du maire frontiste qui s’annonce de nouveau agitée.

Lors d’un discours pour la première édition, le maire s’était défendu de toute provocation ou de tout amalgame alors que les tensions étaient vives entre la communauté musulmane et le premier magistrat. «C'est une fête somme toute classique, comme dans des centaines de collectivités françaises qui organisent la traditionnelle fête de la saucisse ou du cochon» avait répété aux journalistes M. Engelmann. «Peuple de France amoureux des traditions, bienvenue ! À Hayange, le cochon ne date pas d'hier, contrairement à ce que les bonnes âmes et la cohorte véhémente de nos détracteurs voudraient laisser croire» avait-il lancé à la tribune. «La fête du cochon, c'est la solidarité, la joie palpable d'être ensemble et, n'ayons pas peur des mots, un apprentissage de la République. C'est l'oubli de soi et de ses petits intérêts pour davantage de fraternité et pour mieux vivre ensemble» avait-il assuré devant les habitants, Place de la Résistance.

L’extrême droite nationaliste s’invite, l’opposition craint des dérapages

L'affiche d'un groupuscule d'extrême droite qui circule sur les réseaux sociaux invite au rassemblement à Hayange et inquiète l'opposition. 

L’année dernière, des militants l’Œuvre Française, groupuscule d’extrême droite interdit par le ministre de l’Intérieur (Valls, NDLR) en 2013. Le maire avait minimisé leur présence, affirmant qu’il y avait «deux ou trois personnes parmi des milliers d’habitants et de familles». Cette année, les nationalistes s'invitent de nouveau. Sur une affiche diffusée sur les réseaux sociaux, on peut y lire : «Montrons une nouvelle fois aux habitants d’Hayange que loin des trahisons du FN, les véritables nationalistes sont toujours là, avec eux !». Le maire d’Hayange avait qualifié les militants +d’imbéciles+, selon cette même affiche.

Selon l’opposition municipale, notamment Hayange en résistance, «la tristement célèbre et très ringarde "fête du cochon" s'annonce animée cette année» dénonçant la présence annoncée de militants d’extrême droite. «Les pires groupuscules d’extrême droite qui ont par le passé aidé Engelmann à prendre le pouvoir se sentent aujourd’hui trahis par +l'apprenti dictateur+ Hayangeois» tacle l’opposition. «Rappelons ici que le maire est chargé des pouvoirs de police et qu’à ce titre il doit assurer la sécurité des hayangeois» affirme Gilles Wobedo, craignant des dérapages entre militants FN et d’extrême droite.

La première édition de la «Fête du cochon» s’était déroulée sans dérapages.

VIDEO. Reportage lors de la première édition à Hayange 

Suggérer une correction

5Commentaires

Urgo
Victor U. - il y a 1 an
Signaler un abus
J'aime bien le cochon...mais je n'aime pas l'extrême-droite ! Répondre
fraternité
janny b. - il y a 1 an
Signaler un abus
Moi aussi j aime la charcuterie pas le FN Répondre
Voir les commentaires suivants
Envoyer
Top Actu
89 000 €
Nilvange - 85 m²
Appartement Nilvange
35 012 €
Dabo - 1500 m²
Terrain Dabo
275 000 €
Montigny-lès-Metz - 105 m²
Maison Montigny-lès-Metz
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension