Euro-2016. Le FN dénonce la présence de drapeaux étrangers à Thionville

Thionville - 22/06/2016 09h49 - mis à jour le 22/06/2016 10h24
Lu 28 751 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Euro-2016. Le FN dénonce la présence de drapeaux étrangers à Thionville
Sports
Des supporteurs de l'équipe de France de football. PHOTO: ILLUSTRATION/ LORACTU.fr

Le parti de Marine Le Pen a dénoncé ce mercredi la présence de drapeaux étrangers dans les rues de Thionville. Des supporters fêtaient la victoire de la Turquie mardi soir, 21 juin qui pourrait se qualifier pour les huitièmes de finale. Le FN assure que «Thionville n’est pas la Turquie».

«Des rues entières de Terville et Thionville ont été dominées par le bruit de centaines de klaxons de voitures roulant à toute vitesse arborant fièrement le drapeau de la Turquie» s’indigne Hervé Hoff, conseiller régional Grand-Est et candidat malheureux aux municipales de Thionville. L’élu frontiste dénonce une «affirmation identitaire» une «allégeance à un pays étranger».

Pour M. Hoff, cette situation «pose de nombreuses questions, suscite de lourdes inquiétudes et met, une fois de plus, le problème du communautarisme, de l'immigration massive, de l'assimilation et de l'identité sur le devant de la scène» poursuit-il dans un communiqué. «Thionville n'est pas la Turquie!» dénonce-t-il en introduction.  «Est-ce aux Français, aux mosellans, aux thionvillois de subir ces désagréments, ces provocations? Il y a quelques années, le vice-président de notre mouvement Florian Philippot évoquait les nombreux problèmes posés par certains mariages aux coutumes particulières, bruyantes et dérangeantes, portant atteinte à la tranquillité des citoyens français» ajoute le conseiller régional d’Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine.

En mai 2012, après la victoire de François Hollande, le Front national mais aussi l’UMP (Les Républicains) avaient dénoncé la présence de drapeaux étrangers «en nombre» sur la Place de la Bastille. Louis Aliot (vice-président du FN) ou encore Nadine Morano (députée européenne LR) avaient dénoncé le faible nombre de drapeaux bleu-blanc-rouge., M. Aliot, également compagnon de Marine Le Pen s’était dit "surpris" par la présence "d'autant de drapeaux étrangers pour saluer la victoire de M. Hollande". Et de poursuivre : "Ce sont les mêmes drapeaux étrangers que l'on a vus saluer la victoire de M. Sarkozy et [celle] de Jacques Chirac, en 2002."

Suggérer une correction
Top Actu
320 000 €
Yutz - 162.87 m²
Maison Yutz
907 €
Le Ban Saint-Martin - 85.77 m²
Appartement Le Ban Saint-Martin
120 000 €
Nancy - 51.44 m²
Appartement Nancy
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension