Le ministre des transports luxembourgeois "ne comprend pas le comportement" de la SNCF

Thionville - 06/03/2017 15h54
Lu 34 031 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Le ministre des transports luxembourgeois "ne comprend pas le comportement" de la SNCF
Economie
(PHOTO: POLICE GRAND-DUCALE)

Le gouvernement luxembourgeois monte au créneau trois semaines après l’accident mortel de Dudelange entre deux trains. La circulation des TER entre Thionville et Luxembourg est toujours au plus mal alors que les syndicats de cheminots français exercent leur droit de retrait, inquiets de la sécurité du réseau.

Le ministre des Transports luxembourgeois François Bausch s’est agacé du comportement de la SNCF qu’il «ne comprend pas» a-t-il expliqué ce lundi lors d’une rencontre avec des usagers de la ligne Nancy-Luxembourg qu’il a invité au ministère trois semaines après la collision mortelle du 14 février. François Bausch a dénoncé des spéculations «malheureuses et déplacées» de la SNCF et des syndicats français sur les risques de sécurité de la ligne, rapportent plusieurs journaux luxembourgeois comme Paperjam ou encore Le Quotidien.

François Bausch a indiqué que le tronçon de 3 kilomètres fermé à la circulation à cause de l’accident mortel allait rouvrir ce mardi, indiquant que la circulation complète des trains pourrait intervenir d’ici le milieu de semaine. Le gouvernement luxembourgeois a indiqué qu’il échangeait sur ce dossier hautement sensible avec son homologue français en charge des transports Alain Vidalies. «Il faudra encore patienter avant qu’elle n’aboutisse» a dit le ministre luxembourgeois à propos de l’enquête judiciaire ouverte par le parquet de Luxembourg.

Le trafic était toujours très perturbé ce lundi depuis la semaine dernière ainsi que ce week-end. Les conducteurs de TER français refusent toujours de se rendre au Luxembourg et s’arrêtent à la gare de Thionville en laissant le soin à leurs collègues des CFL de conduire les trains pour la fin des trajets. Les syndicats ont exercé leur droit de retrait depuis plusieurs jours dans l’attente des conclusions de l’enquête sur les circonstances de l’accident du 14 février qui a fait un mort et deux blessés lors de la collision d’un train de voyageurs et un train de marchandises. 

Suggérer une correction

0 Commentaire

Envoyer
Top Actu
163 000 €
Champigneulles
Appartement Champigneulles
172 000 €
Jarville-la-Malgrange - 237 m²
Bureau Jarville-la-Malgrange
207 000 €
Gérardmer - 105 m²
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension