En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Cattenom : nouvel incident sur deux réacteurs de la centrale nucléaire

Thionville - 15/10/2012 10h51
La Rédaction
Cattenom : nouvel incident sur deux réacteurs de la centrale nucléaire
Société
Crédit Photo : EDF
Alors que la sécurité de la centrale nucléaire de Cattenom (Moselle) est épinglée par l'Union européenne, un nouvel incident s'est produit cette nuit. Les réacteurs 3 et 4 sont à l'arrêt jusqu'à nouvel ordre.

Alors que la sécurité de la centrale nucléaire de Cattenom (Moselle) est épinglée par l’Union européenne, un nouvel incident s’est produit cette nuit. Les réacteurs 3 et 4 sont à l’arrêt jusqu’à nouvel ordre.  

 

> Sûreté nucléaire : Cattenom épinglée par l’Union européenne

> Cattenom. Une unité de production à l’arrêt

> Fermeture de Cattenom : une priorité pour la Sarre

 

A 2h00 dans la nuit de dimanche à lundi, les exploitants de la centrale ont procédé à l'arrêt des unités de production n° 3 et n° 4 suite à l'indisponibilité d'un tambour qui permet d'évacuer les impuretés provenant de l'eau de Moselle a fait savoir EDF dans un communiqué. « Ceci conduit à un risque d'encrassement des filtres et des aéro-réfrigérants situés en aval de ces tambours » poursuit l’exploitant.

 

 

Un réacteur fonctionnel sur quatre 

 

« Les investigations sont en cours pour identifier l'origine de la panne du tambour et procéder aux travaux de réparation afin que les unités n° 3 et n° 4 alimentent à nouveau le réseau électrique dans les meilleurs délais. Cet événement n'a aucun impact sur la sûreté des installations, l'environnement et la sécurité des personnels » assure toujours EDF.

 

Les 2 unités de production sont alimentées en eau de la Moselle ou du lac du Mirgenbach, par deux circuits indépendants. Un seul circuit suffit pour alimenter les 2 unités de production pour garantir la sûreté des installations.

 

Le second circuit est disponible, mais les techniciens d'exploitation ont procédé à l'arrêt des 2 unités conformément aux procédures. L'unité de production n° 2 est en arrêt pour maintenance programmée depuis le 29 septembre. L'unité de production n°1 est en fonctionnement et alimente le réseau d'électricité. Sur quatre réacteurs, seul un seul est désormais en fonctionnement et assure l’alimentation en électricité des entreprises et foyers de la Grande Région. 

Suggérer une correction

0 Commentaire

Envoyer
Top Actu
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension