En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Cattenom : incendie à la centrale «hors zone nucléaire»

Thionville - 07/06/2013 14h52
La Rédaction
Cattenom : incendie à la centrale «hors zone nucléaire»
Faits Divers
Une épaisse fumée noire est visible dans la centrale nucléaire de Cattenom (Moselle). Photo : @wpmath/Twitter
Un départ de feu s'est déclaré en milieu d'après-midi à la centrale nucléaire de (...)

Un départ de feu s’est déclaré en milieu d’après-midi à la centrale nucléaire de Cattenom (Moselle) a-t-on appris ce vendredi.

 

Selon l’exploitant EDF, l’incendie se déroule dans une «zone hors nucléaire». Il s’agirait d’un transformateur électrique touché. Les pompiers sont sur place avec les équipes de la centrale selon la direction de Cattenom.

 

Le porte-parole des sapeurs-pompiers de Moselle, Bertrand Zimmer a confirmé l’information à LOR’Actu.fr. «Un incendie s’est bien produit dans un transformateur électrique dans une zone non dangereuse de la centrale de Cattenom. Il n’y a aucun risque de propagation au reste de la centrale et n’a pas d’impact sur la production ou l’alimentation de la centrale en électricité. Les pompiers ont du couper l’électricité dans cette zone afin de maîtriser l’incendie.

 

Pas de blessés mais deux personnes "choquées" 

 

 

Une fumée très noire s’est échappée de cette zone de la centrale, inquiétant les riverains. «Mais il n’y a pas de risques» a répété le porte-parole des pompiers. «Une dizaine de véhicules incendie avec environ 50 hommes sont sur place sans compter les moyens de la centrale permettant les premières interventions». Peu avant 15h, l’incendie aurait été maîtrisé selon la même source. 

 

Le personnel d’une partie de la centrale nucléaire a été évacué par précaution. Par ailleurs, ce transformateur est très important dans le processus de production de l’électricité puisqu’il sert à faire passer le courant de la centrale vers le réseau électrique pour ensuite être consommé par les abonnés EDF. 

 

Dans un tweet, EDF affirme à LOR’Actu.fr que l’incendie a été maîtrisé et qu’il n’y a "pas de blessés". 

 

Contactés de nouveau à 15h30 par LOR’Actu.fr, le porte-parole des sapeurs-pompiers de Moselle confirme qu’il n’y a eu aucun blessés dans l’incendie. «Nous avons pris en charge deux personnes choquées mais nullement blessées» a commenté Bertrand Zimmer. Par ailleurs, le feu est éteint. "Il faut être sûr de pouvoir y pénétrer car lorsque le courant est coupés sur une installation, il reste toujours une tension résiduelle. Il faut donc évacuer cette tension avant d'intervenir. C’est de toute façon un petit foyer avec aucun risques de propagation» 

 

Le réacteur arrêté selon l'ASN

 

 

Dans un communiqué, l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) réagit à l’incendie qui s’est déclaré cet après-midi. «D’après les informations fournies par EDF, le transformateur de soutirage, par lequel le réacteur est alimenté en électricité en fonctionnement normal, a pris feu, ce qui a entraîné un dégagement de panaches de fumées noires. Le réacteur s’est aussitôt automatiquement arrêté pour être stabilisé dans un état sûr.

 

Le Plan d'Urgence Interne (P.U.I.) a été déclenché afin de mobiliser l'ensemble des ressources nécessaires à la gestion de l'événement. Les pompiers ont été prévenus et se sont rendus sur le site. D’après les informations disponibles, l’incendie a été maîtrisé rapidement, et aucune victime n’est à déplorer.

 

Le transformateur de soutirage permet, en fonctionnement normal, d’alimenter le réacteur en électricité. Le site dispose de deux lignes d’alimentation électrique, la ligne auxiliaire a donc pris le relais à la suite de la perte du transformateur de soutirage. Par ailleurs, des groupes électrogènes de secours sont installés pour pouvoir approvisionner un réacteur en électricité en cas de perte totale des alimentations électriques externes. Il n’a néanmoins pas été nécessaire de les mettre en service dans le cadre de cet événement.

 

Deux inspecteurs de l’ASN se rendent actuellement sur place, notamment pour examiner les conditions dans lesquelles l’incendie s’est déclenché, et pour contrôler les mesures d’urgence mises en œuvre par l’exploitant. Cet événement significatif sera par la suite classé sur l’échelle INES.

 


 

Diaporama 942
Diaporama 943
Diaporama 944

Suggérer une correction

5Commentaires

anonymous
anonymous l. - il y a 1 an
Signaler un abus
Et les autorisations de prises de vues ? vous les avez ? Répondre
anonymous
anonymous l. - il y a 1 an
Signaler un abus
ah il faut maintenant une autorisation pour montrer la fumé qui sortent? Bravo Je vous ne tire pas mon chapeau. Répondre
anonymous
anonymous l. - il y a 1 an
Signaler un abus
Vive le nucléaire, rassurez-vous ce n'est que partie remise ... Répondre
anonymous
anonymous l. - il y a 5 mois
Signaler un abus
LOL comme si qu'il n'y avait que dans le nucléaire qu'il y avait des incendie, ridicule! Répondre
Voir les commentaires suivants
Envoyer
Top Actu
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension