Cattenom : l'incendie est-il dangereux pour la santé ?

Thionville - 12/06/2013 17h28
Lu 888 fois -   La Rédaction
Cattenom : l'incendie est-il dangereux pour la santé ?
Faits Divers
Un incendie à la centrale nucléaire de Cattenom (Moselle) le 7 juin 2013. Photo : Mathieu (@wpmath)

Après l’incendie d’un transformateur électrique à la centrale nucléaire de Cattenom (Moselle) ce vendredi, les interrogations se multiplient du côté de la sécurité mais aussi de la santé.

 

L’exploitant de la centrale, EDF se veut rassurant. Il affirme que l’incendie, même s’il est très rare, ne comporte aucun danger pour les populations habitant à proximité et les personnels intervenant à proximité du transformateur électrique qui a pris feu. Durant tout le week-end mais aussi lors d’une conférence de presse ce mercredi, la direction de la centrale a voulu rassurer, minimiser l’incendie. Officiellement, ce départ de feu n'a «fait aucun blessé et n'a eu aucune conséquence pour la sûreté des installations et l'environnement» écrit EDF dans un communiqué publié mardi 11 juin. Les pompiers qui sont intervenus aux côtés des moyens de secours internes à la centrale ont également affirmé à plusieurs reprises que cet incendie ne représentait pas de risques.

 

Le même incendie dans le sud de la France en 2011

 

Toutefois, un spécialiste du nucléaire a une toute autre vision. Dans un journal allemand, Wolksfreund (lien en allemand), le spécialiste de l’énergie nucléaire Mycle Schneider qui a également conseillé les ministres de l’Environnement en France entre 1983 et 2003 affirme qu’il pourrait y avoir un danger pour la santé et l’environnement. Selon lui, il ne peut pas être exclu que le transformateur qui a pris feu contienne des biphényles polychlorés toxiques et cancérigènes (BPC). Jusqu’aux années 1980, «ces composés chlorés ont été ajoutés à l'huile dans les transformateurs pour éviter de s'enflammer rapidement» a-t-il expliqué au journal allemand. Dans l’incendie de Cattenom, l’huile a en effet brûlé a-t-on appris des sapeurs-pompiers le jour de l’incendie. Toutefois, il n’est pas sûr qu’il y ait la présence, et donc la combustion de biphényles polychlorés toxiques et cancérigènes (BPC). Pour l’expert nucléaire, en plus de l’huile brûlé, le transformateur aurait pu aussi contenir ces BPC.

 

«La combustion des BPC génère l'émission de dioxine» note par ailleurs l’expert Mycle Schneider. Ces dioxines sont formées par la combustion de certaines substances organiques. Ces substances toxiques cancérigènes sont surtout présentes sur les aliments d'origine animale comme le poisson, les œufs ou les produits laitiers.

 

Un même incendie dans un transformateur électrique en «zone hors nucléaire» s’était également produit en 2011 dans une centrale nucléaire EDF à Tricastin (Drôme). Cet incendie était également «sans danger pour les populations et le personnel» selon l’exploitant.

 

Le journal allemand Wolksfreund s’inquiète également du fait que la centrale de Cattenom ait ouvert ses portes au public durant tout ce week-end, 24h après l’incendie du transformateur électrique. 

Suggérer une correction

2Commentaires

anonymous
anonymous l. - il y a 3 ans
Signaler un abus
Grand scoop :tout est cancérigène aujourd'hui....!!! Répondre
anonymous
anonymous l. - il y a 3 ans
Signaler un abus
plus d'information sur l'incendie similaire au Tricastin sur http://www.coordination-antinucleaire-sudest.org/ Répondre
Envoyer
Top Actu
153 000 €
Hellimer - 160 m²
Maison Hellimer
219 500 €
Velaine-en-Haye - 113 m²
Maison Velaine-en-Haye
219 000 €
Briey - 130 m²
Maison Briey
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension