Islam, halal, fête du cochon... les dérapages du maire à Hayange

Thionville - 05/09/2014 09h13
Lu 1 136 fois -   La Rédaction
Islam, halal, fête du cochon... les dérapages du maire à Hayange
Politique
La ville d'Hayange (Moselle) est désormais divisée en deux. Les camps se déchirent autour de la gestion de la municipalité par le jeune maire FN, soupçonné d'avoir truqué ses comptes de campagne. PHOTO : RENE BACH/ LORACTU.fr

Les révélations chocs se multiplient à Hayange (Moselle) où le maire est désormais mis en cause pour des décisions prises "contre" ses concitoyens de confession musulmane. 

 

Islam, fête du cochon, pression sur les commerçants, bataille contre le halal, refus de la promotion de la danse orientale... La municipalité FN - notamment son jeune maire de 34 ans - est de nouveau mis en cause par des élus de la ville et des habitants. Fabien Engelmann qui est déjà mis en cause dans une possible fraude de compte de campagne, critiqué pour avoir repeint des œuvres d'art par "patriotisme douteux" et pointé du doigt pour sa gestion des ressources humaines est de nouveau au cœur du scandale. Selon une enquête de "France TV info", le nouveau maire FN s'en prend particulièrement à la communauté musulmane de sa ville par des mesures polémiques. 

 

Première provocation du maire FN: organiser une "fête du cochon" sur la "place de la résistance" d'Hayange. À la mi-septembre, les habitants sont invités à la fête du cochon soutenue sur internet par des groupuscules d'extrême droite satisfait de l'absence probable des musulmans. D'ailleurs, l'un des bouchers halal de la ville a été invité à fermer le dimanche sur demande de la municipalité frontiste, sans "aucun fondement légal". Sans compter les "pressions importantes" de la ville sur un autre boucher halal qui "doit" vendre de la "viande traditionnelle" en plus de produits halal. 

 

Autre information qui vise la communauté musulmane: le refus de la municipalité de faire la promotion de cours de danse orientale. Une jeune femme qui voulait proposer des cours de danse orientale pour adultes et enfants s'est vue opposer une fin de non recevoir car les danses orientales "sont incompatibles avec le Front National" aurait répondu le maire d'Hayange. Selon le site d'informations, l'adjointe au Commerce et à l'Artisanat se serait vu demander par le maire de s'en prendre aux vendeurs maghrébins du marché municipal. Il aurait demandé à son adjointe de les déplacer du marché afin de les éloigner de la zone de vente principale. Refus de l'adjointe qui accuse M. Engelmann d'être "raciste. Des informations confirmées à LOR'Actu.fr par Marie Da Silva, ex-première adjointe récemment virée qui assure que le maire "stigmatise la communauté musulmane" de la ville. 

 

"L'islam est dangereux pour la démocratie" écrit le maire 

 

"Le maire fait en sorte que les placées de stationnement près de la salle de prière ne soient pas disponible pour tous les fidèles. Ceux qui viennent en voiture sont systématiquement verbalisés par la police municipale envoyée par le maire" assure à LOR'Actu.fr son ancienne première adjointe qui veut désormais "faire tomber" le maire. "Ce n'est pas la conception que j'avais de notre action. Je ne souhaite pas stigmatiser les gens de confession musulmane" assure-t-elle. "On dit souvent que le FN est raciste, je ne le pensais pas mais je l'ai vécu de l'intérieur" assure-t-elle. 

 

Ces récentes applications d'idées controversées sont à mettre en parallèle du livre "anti-islam" publiée par le maire FN quelques semaines après son élection. Dans son livre, le maire FN de Hayange en Moselle affirme être proche des idées du Parti de la Liberté néerlandais de Geert Wilders, allié au FN pour les prochaines élections européennes. Ce parti n'hésite pas à comparer «l'idéologie islamique au nazisme». Une comparaison louée par Fabien Engelmann qui ne manquera pas de faire polémique. 

 

Pour lui, l’islam est "un dogme mahométan très offensif, dangereux pour la démocratie, pour les droits des femmes et pour nos libertés individuelles" affirme Fabien Engelmann, 34 ans, dans son livre publié chez «Riposte Laïque», une maison d’édition d’extrême droite qui se prononce contre "l’islamisation" de la France. Il affirme que l’immigration en provenance du Maghreb impose "une idéologie religieuse moyenâgeuse". Une immigration qu’il qualifie de "profiteuse" qui vise uniquement "le profit des aides sociales".

Suggérer une correction

10Commentaires

anonymous
anonymous l. - il y a 2 ans
Signaler un abus
Enfin un maire qui ne pratique pas la langue de bois ! Bravo à lui ! Répondre
anonymous
anonymous l. - il y a 2 ans
Signaler un abus
Ainsi font font font les petites marionettes ansi font font font trois petits tours et puis s'en vont.... Répondre
anonymous
anonymous l. - il y a 2 ans
Signaler un abus
Il y a bien la fete du mouton alors pourquoi pas celle du cochon !!! Répondre
anonymous
anonymous l. - il y a 2 ans
Signaler un abus
car Noel n'est pas la fete de la dinde .... Tout comme l'Aid n'est pas la fete du mouton....vous comprenez? Répondre
anonymous
anonymous l. - il y a 2 ans
Signaler un abus
Eh oui, car de plus, le cochon fait partie de nos traditions culinaires lorraines. Il n'y a rien de plus subtile qu'une odeur de cochon grillé venant nous chatouiller gentiment les narines. "Tout est bon dans le cochon". On pourrait lui consacrer une ode et renouer avec nos vieilles traditions lorraines, sans que cela puisse porter offense à quiconque. Mais, notre région est riche aussi d'une tradition culinaire internationale, et dont il serait dommage de se priver. Répondre
Voir les commentaires suivants
Envoyer
Top Actu
468 000 €
Montigny-lès-Metz - 162 m²
Appartement Montigny-lès-Metz
230 000 €
Épinal - 140 m²
Appartement Épinal
75 000 €
Longuyon
Terrain Longuyon
95 000 €
Conflans-en-Jarnisy - 80 m²
Maison Conflans-en-Jarnisy
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension