Deux brebis tuées et trois autres blessées par une attaque du loup dans les Vosges

Vosges - 22/04/2015 20h08
Lu 2 865 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Deux brebis tuées et trois autres blessées par une attaque du loup dans les Vosges
Faits Divers
Le loup continue d'agiter les autorités du département de la Meuse alors qu'il continue de tuer du bétail. Les éleveurs et le président du conseil général de la Meuse font pression sur l'Etat pour demander la mort du loup. La préfète muscle son dispositif pour éviter les attaques. PHOTO : ILLUSTRATION/ LORACTU.fr

Le loup aurait fait de nouvelles victimes dans le département des Vosges dans la nuit de mardi à mercredi. Deux brebis ont été tuées et trois autres sérieusement blessées. Le syndicat agricole FNSEA demande qu’on tue d’avantage de loups face à la hausse des attaques de troupeaux. 

Une attaque s’est produite dans le petit village d’Autreville (Vosges) près de Neufchâteau a-t-on appris auprès des gendarmes qui ont ouvert une enquête. Deux brebis sont mortes et trois autres sérieusement blessées dans une exploitation agricole dans la nuit de mardi à mercredi, vraisemblablement par une attaque de loup, selon les premières constatations réalisées sur le terrain. L'attaque s'est produite à une quarantaine de kilomètres de Nancy, à la frontière du département de la Meurthe-et-Moselle. 

Selon les constatations réalisées par les techniciens de l’ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage), l’attaque serait à imputer au loup qui est présent dans le département.

Le syndicat agricole FNSEA estime qu’on ne tue pas suffisamment de loups en France. 17 ont été abattus depuis l'été dernier, contre 36 "prélèvements autorisés". Pour lui aujourd'hui "la situation n'est plus sous contrôle, le loup n'est plus sous contrôle". Le syndicat demande qu'on accélère pour atteindre le quota maximum avant la montée des troupeaux dans les estives.  La dernière attaque du loup en France remonte à la semaine dernière. Un troupeau d'une vingtaine de brebis a été attaqué vraisemblablement par une meute de loups, aux portes d'un village, dans la vallée de la Vésubie (dans les Alpes-Maritimes).

Suggérer une correction

2Commentaires

Vanessa Jost
Vanessa J. - il y a 2 ans
Signaler un abus
"Un pays qui tuent ses loups ne méritent pas ses légendes" De quel droit l' homme aurait le pouvoir de donner la mort à une espèce qui été présente bien avant elle ! Remettez des bergers dans les élevages comme faisaient nos anciens au lieu de vouloir donner la mort parce que l' homme estime qu' il est le roi du monde ! Et ben quel monde, quelle tristesse la déconnexion qu'il y a entre l' homme et la nature. Répondre
Philippe Lemoine
Philippe L. - il y a 2 ans
Signaler un abus
La France n'est qu un immense territoire d'elevages de plein-air, qui font toute sa reputation, des agneaux de Sisteron ou des brebis de Roquefort, aux oies du Sud-Ouest en passant par les volailles de Bresse et les vaches de Normandie, les mesures de protection s'avèrent le plus souvent inefficaces face aux meutes de loups, qui se multiplient et gagnent des territoires jour après jour (30 départements). De plus des programmes ambitieux sont menés dans le cadre de la prévention des incendies dans lequel les troupeaux jouent un rôle prépondérant après les 11000 Hectares brûlés de la forêt des Maures en 2003. Nous attendons des decisions courageuses de la part de nos dirigeants, pour la sauvegarde de nos metiers, de nos emplois, et pour la qualité de nos produits reputes dans le monde entier. Répondre
Envoyer
Top Actu
206 500 €
Sexey-aux-Forges - 105 m²
Maison Sexey-aux-Forges
130 000 €
Senones - 110 m²
Maison Senones
89 000 €
Senones - 160 m²
Maison Senones
57 000 €
Senones - 83 m²
Appartement Senones
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension