Une pétition qui défend le loup des Vosges rassemble près de 50 000 signatures

Vosges - 10/03/2016 09h02
Lu 10 030 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Une pétition qui défend le loup des Vosges rassemble près de 50 000 signatures
Société
PHOTO : ILLUSTRATION/ LORACTU.fr

La pétition qui sera remise aux services de l’Etat a rassemblé près de 50 000 signatures en quelques jours sur internet. Deux camps s’affrontent dans la région, les pro-loups et les éleveurs attaqués par le prédateur qui multiplie les intrusions dans les exploitations. 

Une contre-pétition qui réclame une meilleure protection du loup vosgien cartonne sur internet. Mise en ligne le 2 mars dernier, elle a presque atteint les 50 000 signatures en huit jours seulement sur le site MesOpinions.com. «Nous sommes indignés de la pétition créé par Monsieur Yvon Humblot (maire de Frébécourt) «Pétition pour l'élimination du loup dans l'Ouest-Vosgien.  En effet, les 60 élus souhaitent que les loups disparaissent de leur environnement !» s’indigne la pétition. Une pétition adressée à la sous-préfète du secteur de Neufchâteau (Vosges) qui lui sera remise ce lundi.

«Pour cela, ils demandent que certaines mesures soient prises par l'administration, soit par la capture des loups à destination des parcs animaliers, soit par tir de prélèvements (NDLR, des tirs autorisant à tuer le loup» fustige la pétition. «Nous n’adhérons absolument pas à cette pétition et rappelons que les loups ont un rôle important dans la biodiversité et dans la préservation de l'écosystème, sa présence est plus que souhaitable, elle est nécessaire» écrit Emilie, une jeune femme âgée de 34 ans qui réside en Meurthe-et-Moselle et qui se dit passionnée par le loup.

Une soixantaine d’élus des Vosges a lancé une pétition inverse en proposant l’élimination du loup ou en suggérant qu’il soit extrait de son environnement naturel.

Le préfet de Meurthe-et-Moselle a autorisé la semaine dernière le tir d’effarouchement (tirs permettant d’effrayer le loup, NDLR) pour des éleveurs du sud de Toul attaqués à de multiples reprises par ce qui pourrait être le loup sans certitude. Dans les Vosges la préfecture n’a pas encore autorisé des tirs de prélèvement malgré les demandes des éleveurs en colère. 

Suggérer une correction

0 Commentaire

Envoyer
Top Actu
830 €
Kédange-sur-Canner - 110 m²
Maison mitoyenne Kédange-sur-Canner
240 000 €
Lexy - 100 m²
Maison Lexy
55 000 €
Creutzwald
Terrain Creutzwald
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension