Un homme jugé pour avoir tué un couple en pleine rue en Lorraine

Vosges - 28/02/2017 10h17
Lu 37 066 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Un homme jugé pour avoir tué un couple en pleine rue en Lorraine
Faits Divers
PHOTO : FLICKR/ CC

Un homme est jugé aux Assises des Vosges à partir de mardi pour avoir abattu un couple en pleine rue il y a quatre ans à Thaon-les-Vosges. Le sexagénaire avait tiré sur la femme dont il était amoureux et son compagnon. Récidiviste, il risque la prison à perpétuité. 

La Cour d’assises des Vosges va se pencher sur le sort d’un homme âgé de 60 ans jugé pour le meurtre d’une femme et de son compagnon en pleine rue. Les faits sont survenus en 2013 dans la ville de Thaon-les-Vosges (devenue Capavenir). Francis Conte comparaît pour quatre jours devant les Assises des Vosges pour avoir tué à l’aide d’une carabine une femme et son voisin en pleine rue. L’enquête a démontré que l’homme harcelait cette dernière depuis plusieurs mois. Et qu'il a agi en état de récidive : en 1995, il avait déjà été condamné pour le meurtre de son ex-conjointe dans des circonstances similaires.

Le suspect qui avait déjà été condamné en 1995 pour avoir abattu son ex-compagne en pleine rue à Mirecourt (Vosges) avait écopé de 15 ans de prison pour ce premier homicide. Il y a quatre ans, il utilise le même mode opératoire: en croisant le couple dans la rue, il arrête sa voiture et sort une carabine pour les abattre. La femme était mère de deux enfants. Son voisin, de trois. L’autopsie démontre qu’ils ont chacun été tué par une balle de calibre 7.65 en pleine tête. L’enquête a montré que le meurtrier présumé avait connu la femme qu’il a abattu plusieurs mois auparavant et qu’il était tombé amoureux d’elle. Sans réciprocité de sa part, elle a été harcelée à son domicile et a reçu de nombreux SMS.

- Déjà condamné pour le meurtre de son ex-femme -

Le suspect s’était rendu de lui-même à la gendarmerie comme en 1995 lors du meurtre de son ex-compagne. L'homme avait été libéré en 2001, bénéficiant d’une remise de peine. Malgré sa première condamnation pour meurtre, il avait tout de même réussi à se procurer un permis de chasse et un fusil. Le procès devra comprendre le contexte de ce double meurtre mais aussi comment le meurtre a pu se dérouler dans de telles circonstances.

Le verdict de ce procès est attendu vendredi soir aux assises d’Epinal dans les Vosges. 

Suggérer une correction

1 Commentaire

Michel57
Miguel H. - il y a 1 mois
Signaler un abus
7.65...permis de chasse...fusil....tout cela ne va pas du tout ensemble !! A celui qui a écrit l'article et à tout les "journaleux" en général, n'écrivez pas n'importe quoi ! ne parlez pas de sujets que vous ne maîtrisez pas et renseignez vous avant de faire un article, ça vous évitera de raconter n'importe quoi et, dans cette affaire là, de faire pensez aux gens que n'importe qui peut détenir une arme légalement en France et de faire passer les détenteurs d'arme légales pour de dangereux criminels !! Sinon...pour revenir à l'article...que faisait cet homme dehors alors qu'il avait déjà tué sa première femme ??? Répondre
Envoyer
Top Actu
360 €
Montigny-lès-Metz - 26 m²
Appartement Montigny-lès-Metz
283 000 €
Thionville - 134 m²
Maison Thionville
349 000 €
Thionville - 132 m²
Maison Thionville
200 000 €
Forbach - 90 m²
Maison Forbach
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension