5Commentaires

Pour réagir à cet article connectez-vous    Connexion
Urgo
Victor U. - il y a 1 an
Signaler un abus
C'est un fait qui n'a rien d'extraordinaire, dans une ville et sa périphérie, où réside une importante communauté turque. On est plus souvent patriote, en habitant loin de sa patrie, que lorsqu'on y réside en permanence. Mais, il ne s'agit là, que de phénomènes ponctuels, qui n'ont rien à voir avec un quelconque esprit de conquête. Répondre
India
India I. - il y a 1 an
Signaler un abus
Arborer des drapeaux en semant la pagaille et en se croyant chez soi n est pas non plus un acte anodin, surtout lorsque les problèmes décrits sont réguliers et vécus par les autochtones comme une atteinte à leur tranquillité et à leur sécurité Répondre
Urgo
Victor U. - il y a 1 an
Signaler un abus
Il faut reconnaitre que ces populations ont un sens de la "fête", beaucoup plus exacerbé que le nôtre. Mais, à ma connaissance, ce sont des manifestations tout à fait exceptionnelles, dont il n'y a pas lieu de s'offusquer. Maintenant, il y a des autochtones, qui dramatisent pour un oui ou pour un nom. Il y aussi des porteurs de nos couleurs nationales, qui profitent de la circonstance, pour foutre le bordel. Mais là, ça ne dérange pas les autochtones. :) Répondre
Voir les commentaires suivants
Envoyer