Législatives: le grand gagnant en Lorraine est le parti de l’abstention

Metz - 19/06/2017 13h32
Lu 3 356 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Législatives: le grand gagnant en Lorraine est le parti de l’abstention
Politique
(PHOTO: ILLUSTRATION/ LORACTU)

Près de 6 électeurs sur 10 ne se sont pas déplacés aux urnes dimanche pour le second tour des élections législatives en Lorraine. Dans certains territoires, la participation est en net recul d’un tour à l’autre. Face à la vague de La République en Marche au premier tour, de nombreux électeurs pensaient le scrutin joué d’avance.

L’abstention a été massive dimanche au second tour des élections législatives, selon les résultats définitifs communiqués par le ministère de l’Intérieur. Si Macron a fait le plein de sièges de députés hier en obtenant une nette majorité absolu, les urnes ont fait le vide partout en France et notamment dans le Grand-Est. En Lorraine, la circonscription qui s’est le moins mobilisée est la 8e de Moselle, Thionville-ouest, avec 67,30% d’abstention. Cette méga-abstention est à l’image du département de la Moselle où près de 6 électeurs sur 10 ont préféré les balades au soleil ou les terrasses ce dimanche. Entre 58 et 67% d’abstention en Moselle: le département a celui qui a le moins voté dimanche dans la région.

Même victoire du parti de l’abstention en Meurthe-et-Moselle où l’abstention se situe dans le même étiage. Ainsi, les électeurs de la 3e circonscription (Longwy) ont été les moins mobilisés avec 64,97% d’abstention. A contrario, dans les départements des Vosges et de la Meuse, les électeurs semblaient emprunt d’un plus grand sens civique. Ainsi, les plus fort taux d’abstention dans ces deux départements s’élèvent dans le pire des cas à 56%. Dans les circonscriptions les plus mobilisées, un électeur sur deux s’est mobilisé. Comme au premier tour le 11 juin dernier.

- Abstention record pour des législatives -

En dehors des circonscriptions des Français de l’étranger où les taux d’abstention oscillent à des niveaux affolants entre 77 et 88%, c’est la 7e circonscription des Bouches-du-Rhône qui enregistre le plus fort taux d’abstention avec 72,36 % d’électeurs qui ne se sont pas déplacés pour choisir entre le candidat La République en marche et la candidate du Front national. Puis viennent les 2e et 4e circonscriptions de Seine-Saint-Denis, avec 70 % d’abstention, dans laquelle les candidates LRM – perdantes dans les deux cas – étaient opposées respectivement au candidat de La France insoumise M. Peu, et la communiste Mme Buffet.

Jamais les électeurs ne s’étaient si peu mobilisés pour un second tour d’élections législatives sous la Ve République, pensant sans doute le scrutin joué d’avance. Après les résultats du premier tour très favorable pour La République en Marche, toutes les projections promettaient une large majorité absolue, voire écrasante, pour le parti d’Emmanuel Macron. Démobilisés par une longue séquence électorale depuis la rentrée de septembre, les électeurs lassés ont préféré renoncer à inverser la tendance. C’est dans le grand quart Nord-est, en Ile-de-France, dans le grand-ouest (sauf la Bretagne) ou encore sur la Côte d’Azur qu’on a le moins voté.

Dans la région dimanche soir, tous les candidats se sont inquiétés de ce fort taux d’abstention. "L'abstention n'est jamais une bonne nouvelle pour la démocratie. Ses causes sont multiples. Le gouvernement l'interprète comme une ardente obligation à réussir"  a commenté de son côté le premier ministre Edouard Philippe à l’issue des résultats, dimanche soir. 

Suggérer une correction

0 Commentaire

Envoyer
Top Actu
89 000 €
Nilvange - 85 m²
Appartement Nilvange
35 012 €
Dabo - 1500 m²
Terrain Dabo
275 000 €
Montigny-lès-Metz - 105 m²
Maison Montigny-lès-Metz
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension